Pour lire les autres participations c’est :
ICI

Précédemment – Bruxelles – Aux Quais

Ateliers 2 - 13-20-09-2015

2329-portail-fer-forge-mesure-art-decoration-maison-jardin
Illustration

CAROLE

Carole appuya sur la commande et verrouilla sa bagnole.

– un café jeune fille ? Georges frissonna. Bigre se dit-il, fait froid ce matin.
– Oui, oui, cela nous réchauffera, il fait un temps sombre et humide ce matin, répondit-elle en soupirant.

Elle resta ensuite SILENCIEUSE, plongée dans ses réflexions concernant ce personnage marchant à ses côtés.
Pouvait-elle lui faire confiance ?

Carole était née dans un milieu où travailler faisait partie de la culture familiale. A la maison guère de FANTAISIES.
Ses parents vivaient comme LOCATAIRES et concierges dans un immeuble d’entrepôts de vêtements pour une grande marque Anglaise. Son père travaillait à l’extérieur.
Il montait chez des clients, des grilles en FER forgé, toutes plus belles les unes que les autres.
Celles-ci devant de magnifiques entrées ou pour des maisons de maîtres situées dans tous les quartiers de la capitale Belge.
Elle avait toujours été proche de son père et une certaine connivente en grandissant à l’adolescence s’était installée entre-eux avant même qu’elle ne rentre à l’école de police.
Elle savait qu’il avait ESPÉRÉ pour elle un autre métier.

Sa maman s’occupait de la gestion de ces vêtements que Carole considérait comme princiers. Elles déambulaient souvent ensemble entre les rayonnages triés et rangés suivant une codification bien précise de la maison-mère, de ces habits de grand luxe.
Carole supportait avec COURAGE le caractère de sa mère. De par ses nombreuses réflexions amères et pénibles qu’elle entendait si souvent, au fil des années, les mots l’avaient BLESSÉE autant qu’à son père. C’est ainsi qu’après avoir terminé son cycle secondaire supérieur en langues modernes et Sciences Économiques, le diplôme en poche, elle prit la décision de rentrer dans le monde de la police, motivée par l’esprit de groupe, d’entraide, de justice. Du moins là avaient été ses pensées de l’époque. Ce n’est pas que la TRANSPARENCE y régnait toujours, mais elle avait creusé son chemin jusqu’à obtenir ce poste d’inspectrice. Elle aimait son métier et surtout son enquête actuelle.

Au cours des années son cœur de femme s’était fermé à tout amour à pouvoir partager avec un homme sur une longue durée, et n’avait que des relations assez courtes d’une moyenne de quatre mois. Elle ne voulait pas s’attacher, après avoir vu ses parents se déchirer si longtemps. Non, elle n’était ni prête ni disponible.

© G.Ecrits 20-09-2015

À propos de filamots

Sur le fil des mots. Je rassemble pour mes enfants, les textes anciens et nouveaux ainsi que futurs que je dépose sur ce blog. L'occasion pour moi de faire de belles rencontres virtuelles, et de m'améliorer dans l'écriture de quelques nouvelles lorsque l'inspiration est au rendez-vous. Je partage aussi ma passion pour la photographie en tant qu'amateur. Je suis autodidacte en informatique, lecture, musique, etc....

"

  1. giselefayet dit :

    Un tres beau texte Geneviève , atmosphère et psychologie y sont instillées avec talent .
    Bonne journée
    Bisous

    • filamots dit :

      Bonjour dimanche Gisèle,
      Désolée pour le retard, je vais éditer un article à ce sujet🙂
      J’ai beaucoup hésité à écrire une suite et puis les mots sont venus tout seuls. Et là j’ai encore mis une suite😀
      Il fait beau ce w.e. Je pense aller faire quelques photos au jardin-public cet après-midi sur l’automne. Mais je dois en avoir du courage…..😉 Je suis devenue super flemmarde😀
      Bisous et profites toi aussi.
      Geneviève

  2. Annick dit :

    Un bien beau texte Geneviève!

  3. marieliane dit :

    Vous êtes fortes Mesdames dans le bon sens du terme cela s’entend !!!!

    • filamots dit :

      Bon dimanche Roberte,
      Que d’évènements cette semaine, et j’ai rien mis comme article ni photos. Pas envie du tout, ce sera pour plus tard.
      Je n’ai fait que de l’informatique🙂 J’expliquerai pourquoi.
      Ce matin, je me suis amusée pour la photo du mois,😀 trop drôle à essayer.🙂
      J’espère que tu vas bien ?
      Quant aux participations, j’aime toutes les approches. Et tu as bien raison, les textes sont super chouettes. J’aime beaucoup.
      Bisous
      Geneviève

  4. colettedc dit :

    Bravo pour ce magnifique texte Geneviève ! Ce qui clôt honorablement nos participations de la semaine !
    Bonne et douce soirée !
    Bisous♥

    • filamots dit :

      Merci Colette pour cette suite.
      Pour la clôture, tout à fait Colette, je crois que je maintiens le cap😉 Un grand merci pour la participation de tout le monde.
      Le prochain de la semaine prochaine est déjà prêt et il n’y a plus qu’à le publier.
      Bonne fin de journée à toi.
      Gros bisous

Merciii ! C'est gentil d'y avoir pensé.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s