Renoncer

En amour, il est plus facile de renoncer à un sentiment que de perdre une
habitude. Marcel Proust

Il ne faut jamais renoncer, mais lécher ses plaies et se redresser fièrement.
Moses Isegawa

Ce qui est le pire, au fond, ce n’est pas de renoncer à un être. On finit
toujours par trouver des raisons. C’est de renoncer à ce qu’il représente
dans une vie. Hélène Ouvrard

Nous ne savons renoncer à rien. Nous ne savons qu’échanger une chose
contre une autre. Sigmund Freud


Il y a plus de bonheur à renoncer qu’à vouloir ce qui ne se possède jamais.
France Theoret


Il n’y a qu’une route vers le bonheur c’est de renoncer aux choses qui ne
dépendent pas de notre volonté. Epictète

C’est cela le chemin difficile, incompréhensif, rebutant : renoncer à
soi-même quand on n’avait que cela à offrir. Michèle Mailhot

La seule chose à laquelle l’homme doit renoncer s’il veut atteindre la
suprême Vérité, c’est la notion de l’individualité – rien d’autre.
Swâmi Râmdâs

Le farniente est une merveilleuse occupation. Dommage qu’il faille y
renoncer pendant les vacances, l’essentiel étant alors de faire quelque
chose. Pierre Daninos.

On ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d’années,
on devient vieux parce qu’on a déserté son idéal. Les années rident la
peau ; renoncer à son idéal ride l’âme. Douglas MacArthur

Quand vous aurez reconnu que le monde est irréel et éphémère, vous
ne l’aimerez plus, votre esprit s’en détachera ; vous y renoncerez et vous
vous libérerez de tous vos désirs. Râmakrishma

À propos de filamots

Sur le fil des mots. Je rassemble pour mes enfants, les textes anciens et nouveaux ainsi que futurs que je dépose sur ce blog. L'occasion pour moi de faire de belles rencontres virtuelles, et de m'améliorer dans l'écriture de quelques nouvelles lorsque l'inspiration est au rendez-vous. Je partage aussi ma passion pour la photographie en tant qu'amateur. Je suis autodidacte en informatique, lecture, musique, etc....

"

  1. Bon je rajoute que j’ai bien aimé toutes ces citations à prendre à des degrés divers😉🙂🙂

  2. Ah ah ah ! On est sur le même sujet en ce moment toi et moi, enfin à peu près ….😉

    Le renoncement, le lâcher-prise, le temps-présent et surtout le mental et l’égo qui te font croire des trucs illusoires et insensés que tu crois être « toi » et qui ne sont pas toi du tout et pas facile de renoncer à ça ! huuuu!!!
    Pas facile ce « renoncement », mais je crois avoir compris comment faire, pour moi en tout cas, car chacun son chemin, sa méthode.
    peut-être en ferais-je un jour un billet ….

    Je suis en train de lire « Eckhart Tollé » dans « le pouvoir du moment présent » que j’ai découvert chez @Elisabeth Berger et que j’ai trouvé dans la bibliothèque de ma mère… et j’étais passée à côté … !
    Quand les choses doivent se produire elles se produisent😉🙂 Et c’est pile poil ce dont j’ai besoin en ce moment comme toi le livre dont tu parles😉

    J’adore ce que la vie nous réserve quand on sait être attentif😀

    Bisousssss❤

    • filamots dit :

      Et oui, c’est ce dont je me suis rendue compte au fil des écrits et des lectures.🙂
      Tu sais Cath, je croyais avoir compris en écrivant un commentaire. Et les pensées sont si volatiles, comme certaines vapeurs. Pourtant je ne bois pas.😀
      En effet chacun son chemin, ses astuces, et il serait bien que je m’offre un Eckhart Tollé aussi, mis au milieu des livres de poésies, ou de livres policiers et autres.
      Quant à ce livre qui se trouvait dans la bibliothèque de ta maman, cela m’a bien fait rire😀 Comme quoi, c’est parfois à côté de soi ou pas très loin, que se trouvent les traces de mots qui peuvent nous aider….enfin nous accompagner serait peut-être mieux ?🙂 J’en ai eu des hasards ces derniers temps, et cela me fait bien sourire. Des choses anodines, qui m’amusent encore.

      Tient justement ces hasards que la vie nous réserve, cela me fait bien rire et sourire😀
      Bisoussssss❤

      • Des « hasards » il faut mettre beaucoup de guillemets 😉 car d’après mes expériences je dirais qu’il n’y en a pas !🙂 Et oui c’est très amusant souvent si l’on y prête attention😉 Oui, c’est souvent devant notre nez que se trouve les solutions, les aides, alors ouvrons l’œil même les 2 😀
        Bisousssssssssssssssssssss

  3. flipperine dit :

    il faut tjs tenter de se relever

  4. Je vois que certaines ont eu des difficultés de lecture, tu as du y rermédier car pas de problèmes pour moi.
    Renoncer je doute que ce soit simple car les souvenirs restent, on met dans un coin de la tête et on poursuit le chemin.
    Demain je publie ton atelier d’écriture, bises et bon week-end.

    • filamots dit :

      Bonsoir Claudie,
      Oui dès que Nuage m’a signalé ses difficultés, j’ai éclairci l’image, j’avais à nouveau voulu m’amuser un peu comme avec le texte et la pastèque, un atelier de chez Egedane ou Ghislaine à l’époque.🙂 Juste pour le plaisir🙂
      J’écrirai quelques mots concernant les renoncements, ceux qui sont si personnels. Les traverser, et en lire quelques mots m’ont fait penser aux textes chez @Elisabeth Berger, sur le lâcher-prise. En écrivant ces citations, je me suis rendue compte que nous les femmes avions tout de même beaucoup de capacités en nous, et de quoi rebondir🙂. Comme tu écris, et nous poursuivons le chemin.
      Moi aussi je publie demain🙂
      Bisous et bonne soirée.

  5. Je n’ai pas pu tout lire mais je sais que les citations parlaient de renoncer, dure décision parfois, cela fait mal, mais il le faut parfois, pour cela que j’apprécie tous les bonheurs qui me viennent
    Bonne nuit
    Bisous
    Mandrine

    • filamots dit :

      Bonsoir Mandrine,
      Et oui certains choix ont été difficiles, et renoncer en ce moment pour moi est d’actualité. Non pas de manière négative, mais dans un but de s’alléger moi-même de tas de choses matérielles. Mon fils m’en avait déjà parlé plus légèrement, et là je me rends compte que j’amasse des objets que finalement ce ne sont que des objets, des choses et que ce n’est pas là que réside l’essentiel de mon existence mais dans mon mode de vie, en ce moment en pleine mutation. J’ai souvent apprécié comme toi les petits ou grands bonheurs qui passent, même s’ils sont éphémères, plus durables. Je profite aujourd’hui davantage du matin qui se lève, même si ma jambe ou l’arthrose me donnent du fil à tordre….haha ! quelle drôle d’expression. Je lis que nous nous comprenons Mandrine et il est clair que nous aimons profiter du présent comme il se présent et d’en vivre le meilleur en essayant d’éloigner le négatif.
      Merci pour ton commentaire si sage. Merci🙂
      Bisous à toi.

  6. marieliane dit :

    « Ce qui est le pire, au fond, ce n’est pas de renoncer à un être. On finit
    toujours par trouver des raisons. C’est de renoncer à ce qu’il représente
    dans une vie. » Hélène Ouvrard c’est la citation qui pour moi me parait la plus interessante. Bisous.

    • filamots dit :

      Bonsoir Roberte,
      Renoncer à un être, oh la la !! quel programme que celui-là. Personnellement et pour me sauvegarder, j’ai dû faire ce genre de renoncement et pas qu’une seule fois.
      Je lise que de ton point de vue tu ressens, ce qu’un être représente dans une vie. Oui tu as raison, ce qu’il représente. Et inversement qu’en penser ? J’ai dû passer par des constatations passées où passer par ce renoncement a dû être nécessaire en y mettant le prix non pas au niveau argent, mais sentimental, énergie pour passer à autre chose, passer par des choix bien difficiles. Je repensais à ces citations aujourd’hui et finalement comme écrit plus haut, le lâcher prise dont parle Elisabeth Berger, dont j’ai essayé de lire le premier article à ce sujet et ceci assez récemment, m’a fait prendre conscience qu’entre lâcher-prise et renoncer, c’est quelque part synonyme. Je pensais n’avoir pas compris sur son blog, mais bien au contraire, à ce jour, car cela me « trottait » dans la tête bien au fond là-bas bien caché, je me suis rendue compte que cela rejoignait aussi le livre que j’ai chez moi : Les renoncements nécessaires sujet plus psychologiques et abordé dans son livre par Judith Viorst. Un livre que j’avais commencé à lire et que j’ai refermé. Je pense que je suis prête à enfin pour le lire. Il m’apprendrait beaucoup de choses.🙂
      Tu sais Roberte, j’ai un jour dû renoncer à cet homme marié et j’ai mis quinze ans à l’oublier. Si je considère la personne en elle-même et ce qu’elle représentait dans ma vie. J’étais très jeune et amoureuse. Lui j’ai dû le fuir conseillée par mon médecin, il était très nocif pour moi, je l’ignorais, ne connaissant pas à l’époque ce que c’était que la paranoïa, ni la perversion narcissique, ou quelques chose de similaire. Et avec le recul, j’efface encore ces travers là, qui existent hélas encore, et malheureusement cet homme qui est très malheureux ne peut pas se laisser guérir, puisqu’il est dans un sur-moi surdimensionné. Finalement la situation que je vis aujourd’hui avec quelqu’un d’autre est réciproquement en tant qu’êtres humains vivant sous le même toit, dans le même cas de figure, devoir renoncer. Sauf que je consulte, et que l’autre ne veut pas pour sauver le couple. Et c’est très triste, c’est ce que je ressens. Je dois accepter ce non-vouloir et renoncer à ce qu’il soit différent. Que j’arrête de projeter de fantasmer sur quelqu’un qui n’existe pas, ceci pour quelques lignes de caractères. Personne n’est parfait, et pourtant je persiste à vouloir garder mes idéaux. Sans cela je ne serais plus moi-même. Si je continue le raisonnement, ce serait renoncer à ces idéaux, et là, je me trouve devant un sérieux problème, moi-même.

      Je te rassure, cela ne va pas me faire sauter du deuxième étage, d’ailleurs c’est pas assez haut😀, mais plutôt à faire d’autres projets comme dans le passé, à changer mon fusil d’épaule.
      Construire, est plus constructif que détruire. C’est plus sain.
      Bisous et bonne nuit….Mince, ça c’est une longue réponse😀

  7. nuage1962 dit :

    ton texte était difficile a lire .. il faut surligner pour mieux lire

    • filamots dit :

      Coucou nuage, voilà c’est réparé🙂 Merci pour ta remarque. Je rencontre parfois ce problème chez d’autres aussi, et je dois faire pareil que ce que tu m’as signalé merci.🙂
      Bon w.e. à toi.

  8. colettedc dit :

    Merci pour ce partage Geneviève ! Bonne poursuite de ce vendredi et agréable week-end tout entier !
    Bisous♥

    • filamots dit :

      Coucou Colette,
      Tu te souviens de ce à quoi je m’étais amusée, voilà longtemps, avec un fonds de pastèque pour un atelier d’Egedane🙂 J’ai dû aller chercher car je ne me souvenais plus pour l’image bien entendu, pas pour la couleur😉
      Je me suis amusée à cela ce matin, je dois dire que c’est assez long, mais j’avais envie, pour le plaisir de la manipulation.
      Je t’embrasse et à bientôt.
      Geneviève

Merciii ! C'est gentil d'y avoir pensé.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s