Le sujet du jour à traiter et proposé par WordPress est ceci :

Quand était ce la dernière fois que vous avez regardé quelque chose de si effrayant dans un film, à la télévision, ou dans la vie réelle, que vous ayez dû détourner les yeux ?

Je me souviens bien d’un film que je suis allée voir, il s’agissait de « 1900 » Un film franco-germano-italien réalisé par Bernardo Bertolucci et sorti en 1976, avec Robert de Niro, Gérard Depardieu et Donald Sutherland, trois figures emblématiques dans ce film. Il m’avait été prévenu d’une scène absolument horrible où un homme tuait un enfant en tournant sur lui-même et lui fracassant le corps et le crâne sur le mur. Étant prévenue, j’ai regardé ce film et ai fermé les yeux au moment voulu. Cela m’aurait été intolérable et la question de se poser pourquoi cette violence ? Que justifie t-elle ?

Ceci n’est qu’un exemple parmi d’autres. Depuis lors, je peux regarder le film : « Casino » un film américain réalisé par Martin Scorsese et sorti en 1995 avec notamment Robert de Niro également. La première fois, le regardant en vidéo, je me suis levée et n’ai plus regardé le film, ensuite au fil des ans, étrangement on se « vaccine » contre ces horreurs et j’ai pu le regarder entièrement. C’est violent, et puis cela ne m’a rien apporté. Il en va de même pour le Parrain malgré tous les grands éloges pour cette réalisation.

MarcRiboud-ok-1-181048_L

Pendant mes dix dernières années de travail et ceci jusqu’en 2000, cette photo se trouvait sur mon bureau.

Marc Riboud photographe

Toutefois, j’aimerais ajouter, que tous les jours, et là il s’agit de la vie réelle, la télévision nous déverse à force de journaux télévisés des enfants qui travaillent comme des esclaves, des enfants maltraités, des enfants des bidonvilles, des femmes exécutées avec enfant par leur mari, sans compter les faits politiques journaliers.
Ce qui me fait sourire ironiquement, c’est la petite phrase traditionnelle : « Attention, certaines images pourraient heurter des âmes sensibles ». Et à moi de dire à voix haute : « Pourquoi les diffuser alors ? »
Ah ! l’audimat, le voyeurisme malsain des uns et des autres. Les mots portent autant que les images. Mais non la télévision a ce devoir semble t-il de nous les déverser. Je ne peux plus voir ces parents pleurer leurs enfants morts à la guerre. Il n’y a pas que les enfants, il y a ceux envoyés à la guerre par les pays pour les raisons qui leur appartiennent. Alors je zappe l’image en me levant et j’écoute le commentaire.

http://dailypost.wordpress.com/dp_prompt/cant-watch-this/

Advertisements

À propos de filamots

Sur le fil des mots. Je rassemble pour mes enfants, les textes anciens et nouveaux ainsi que futurs que je dépose sur ce blog. L'occasion pour moi de faire de belles rencontres virtuelles, et de m'améliorer dans l'écriture de quelques nouvelles lorsque l'inspiration est au rendez-vous. Je partage aussi ma passion pour la photographie en tant qu'amateur. Je suis autodidacte en informatique, lecture, musique, etc....

  1. giselefayet dit :

    Oui je crois bien que les journaux télévisés nous déversent les pires des horreurs . Il ne s’agit malheureusement pas de fiction et c’est pour cela que c’est vraiment le plus horrible . Le crash de l’avion est traité tu as raison avec manque profond du moindre respect pour les victimes et leurs familles , cela me met aussi très en colère . Quant à l’affrontement au proche orient je reste complètement tétanisée par ce regain de violence et de haine , je me dis que l’homme ne tire jamais les leçons du passé et cela me désole .
    Bisous Geneviève

    • filamots dit :

      En effet, c’est ce que je dis souvent à mon mari en voyant les affrontements dans ces régions, et j’ajoute encore et encore. Mais quand donc cela finira t-il ? Mon avis est un peu enfantin, mais c’est comme les gosses. Tu m’as fait cela, je te fais la même chose et ensuite les petits garçons se battent. Là c’est plus grave bien entendu, et bien plus grave. Tu as raison, l’être humain semble ne pas tirer les leçons du passé. Mon mari lit l’histoire de France, l’empire de Charlemagne, de Charles-Quint etc…. mais que de batailles sanglantes, de pillages etc…tout ce que la guerre entraîne. Et rien depuis n’a vraiment changé. En Europe pas de guerre physique, mais une autre plus implacable. Quant à revenir au sujet de l’article, pour ce qui est vu à la télévision, comme je ne suis pas d’accord sur ce genre de transmission pour les images pour nous qui les recevons, mon mari me dit ceci : « Nous avons le droit de savoir, ils font leur métier les journalistes ». Oui d’accord, et il semblerait par ouï dire à la télé, qu’ils font encore le tri. Alors tri pour tri, qu’ils nous le disent en mots ce serait amplement suffisant. Pourquoi ajouter aux images, cette haine, ces jeunes qui veulent partir depuis la France pour combattre et « aider » et y laisser leur peau.
      Je suis triste pour toutes les mamans, les enfants et les civils mutilés, les hommes aussi. Bref, c’est en effet si désolant.
      Merci pour ton commentaire.
      Passe une bonne journée, ici il va faire chaud comme en été 😀
      Bisous Gisèle.
      Ps : Je n’oublie pas ton défi. Je puis prendre une des deux photos et y mettre une citation c’est cela ? Bon je vais y retourner 🙂 Mon cerveau devient
      lent…. 🙂

  2. La dernière horreur que je n’ai pas pu regarder c’est récent, ce sont les images de cet avion abattu avec les corps qui n’étaient même pas respectés.
    Bises

    • filamots dit :

      Bonsoir Claudie,
      En effet, à entendre les témoins qui ont vu les personnes tomber dans le vide, j’espère qu’elles étaient déjà mortes. Quant à la scène du crash, ce non respect des morts jetés ainsi dans un camion comme des animaux, m’a aussi profondément dégoûtée et mise en colère. Comme je te comprends, c’est absolument inhumain et contraire aux droits de l’homme certainement.
      C’est ainsi que j’ai parlé de vos ateliers et ai dit à mon mari, que rien ne valait la légèreté et les humours de nos ateliers, cela faisait amplement du bien au moral pour s’éloigner de ces tristes réalités quotidiennes, chez tout le monde. Alors merci pour ton humour Claudie. J’ai lu chez Ghislaine que c’était l’anniversaire de Dalila aujourd’hui. 🙂 J’ai mis sur le blog de Ghislaine un petit mot.
      Bisous
      Geneviève

  3. blogadrienne dit :

    c’est tous les jours que je détourne les yeux en regardant le journal télévisé (et en même temps je m’en veux de détourner les yeux, comme d’un manque de courage)
    Gaza me fait pleurer devant ma télé

    • filamots dit :

      Bonsoir Adrienne,
      Hier soir, j’ai vu ces enfants morts, les parents qui pleurent, que cela soit là, ou ailleurs dans le monde, là où il y a la guerre, c’est insupportable. En ce qui me concerne, je ne pleure pas, je suis en colère contre cette injustice, ces morts inutiles. Tu te souviens des images des enfants lors de la guerre au
      Rwanda ? J’ai vu la chair dans le crâne d’un enfant, debout, regardant la caméra, comme si de rien n’était. Surréaliste comme vision que j’ai encore en tête et que je ne suis pas prête d’oublier. Devant ces morts inutiles, ces parents désespérés, démunis. En tant que parent, nous ne pouvons que nous mettre à leur place et nous dire : Pourquoi ? Et ce n’est que recommencement continuel, c’est cela le sujet, plus tout ce que nous ignorons. Je comprends tes pleurs Adrienne.
      Petit ps : Je sais que c’est fête nationale aujourd’hui :). Bisous.