Cette participation de jeu avait été prise avant la pause de ce blog pour raisons de commentaires à rattraper sur presque tous les autres.

Jeu d’écriture organisé chez ◘ẅ◘, sur base de cette illustration

speed-painting-snow-mecha-giant-robots-soldier-sebastien-ecosse-illustration

Les prisonniers

En vingt-cinq minutes chrono ou presque 🙂

14h45′
Je me suis sauvé de cet enfer irrespirable. Les deux pieds enfoncés dans une sorte de boue blanche, je peine à arriver vers les autres. Qui sont-ils ?
Là-bas, ailleurs, mon meilleur ami ma mis de force une arme à la main et une mallette cadenassée au poignet droit. L’objet doit être remis à un certain Lucilius.

14h50′
J’ai le trouille au mètre en-dessous de zéro. Normal, ici il fait froid. Et c’est quoi ICI ? Par un vortex, une sorte de porte, j’ai traversé la galaxie dans un tourbillon de particules et me suis retrouvé en ces lieux. La planète numéro 23. Là-bas, j’avais du mal à respirer, ici c’est marcher qui est pénible. A chaque pas, je m’enfonce et je m’enfonce, ……..dans un puits que l’on plonge dans un gouffre plein de souffre, où l’on souffre des tourments si affreux, que lorsque j’y songe mon coeur plonge dans un puits…… (petite comptine enfantine qui me revient à la mémoire), pfff !
Et je mets à crier : Julie je t’aime ! Pourquoi tout est chamboulé dans mon corps, dans ma tête ? Autour de moi de gros blocs de glaçons immenses, durs. Je me heurte à l’un d’eux, il suinte légèrement.

14h55′
La boue devient de l’eau et j’y patauge à vue vers l’inconnu, ce Lucilius. Ce machin au bout du bras pèse lourd, de plus en plus lourd. De la glace commence à l’entourer. Je rencontre un autre habillé comme moi et qui vient de sortir de son bloc transparent. Je pense à Merlin, à la légende. S’il pouvait me donner un coup de mains celui-là en ce moment, ce serait bienvenu. Je souffle, je halète, je souffre sous le poids.
– Salut émet une voix sourde et imposante, je m’appelle Spiegel et toi ?
– Salut, répondis-je en grognant de mauvaise humeur, je m’appelle Ken.

15h00′
– Je dois donner cette valisette à Lucilius
– Oh ! je dois t’y amener. C’est encore très loin Ken, en-dehors des territoires glacés, là où réside la connaissance.
– Alors allons-y. Je suis pris d’une force et d’une frénésie d’arriver au but.
– Ce n’est pas possible, la porte est fermée. Il va falloir attendre le bon moment.
– Zut alors, et l’eau qui monte le long de mes jambes. C’est effrayant, si près du but je crains l’issue.

15h05′
– Chéri ! Tu as laissé la porte du congélateur ouverte ?
– Non, enfin peut-être. La porte ne fermait pas trop bien ce matin avec toute cette glace accumulée, il va falloir le dégivrer.
– J’ai entamé le processus mon trésor. L’interrupteur est sur zéro. Tient je viens de retrouver un jouet de la petite. Elle aura certainement voulu jouer à cache-cache.
Odile jeta à son mari, la poupée Ken de leur fille.

© freesia 22 août 2013
Advertisements

À propos de filamots

Sur le fil des mots. Je rassemble pour mes enfants, les textes anciens et nouveaux ainsi que futurs que je dépose sur ce blog. L'occasion pour moi de faire de belles rencontres virtuelles, et de m'améliorer dans l'écriture de quelques nouvelles lorsque l'inspiration est au rendez-vous. Je partage aussi ma passion pour la photographie en tant qu'amateur. Je suis autodidacte en informatique, lecture, musique, etc....

"

  1. superbe cette aventure, j’adore
    bonne soirée
    bisous
    Mandrine

  2. Barbie avait chaud ! Bises

  3. Anne Jutras dit :

    LOL! Quel chute! Je ne m’attendais pas à me retrouver dans le frigo. Aaah, tu nous a bien eu. Sérieusement, j’adore la science-fiction, lorsque j’étais au Cégep (lycée, je crois chez vous) je dévorais tous les bouquins du genre qui me tombaient sous la main. Parfois, je lisais jusqu’aux petites heureuses du matin, l’histoire étant trop prenante.

    Bravo, Geneviève pour cette histoire frigorifiante! Longue vie à Ken! 😉

    • filamots dit :

      Coucou Anne,
      Je viens à l’instant de trouver en répondant à quelqu’un d’autre que si Ken était puni dans le congel, c’est parce que Barbie n’était vraiment pas contente d’avoir été trompée avec une autre donzelle et zou dans les -18°
      😀 ne pas confondre avec l’actualité tout de même 😀 c’est pour rire. L’inconscient fait parfois écrire de drôles de trucs. 😀 Merci pour ton gentil passage, je vais devoir me réinscrire avec mon compte privé chez toi. Il y a des bugs je ne sais où.
      Bises

  4. Ghislaine dit :

    TRES TRES TRES HEUREUX ANNIVERSAIRE MON AMIE DES MOTS. BISOUS DU ♥♥♥♥♥♥

  5. mimi pinson dit :

    belle imagination ! mais vraiment , sauver Ken n’était pas obligé ! un séjour par – 18 degré lui aurait rafraîchi les idées !
    beau texte en tous cas !

    • filamots dit :

      Finalement tu as bien raison pour lui rafraîchir les idées 😀 je n’avais pas vu cela sous cet angle 🙂 Finalement j’ai été trop gentille si je comprends bien 😀 hihi !!!
      Merci d’être passée lire mon texte. Je me suis régalée de tous ceux que j’ai lus jusqu’à présent. Il m’en reste encore d’autres.

  6. Dominique dit :

    Hé,hé ! Dirait l’ornithorynque.

  7. C’était un 2, côté chrono et un peu moins encore côté thermomètre … enfin frigo je veux dire.

    C’était vraiment bien nécessaire de sauver cet idiot de Ken … 😉 😉 😉

    • filamots dit :

      😀 bein oui, je suis une mamie qui aime faire plaisir aux petits nenfants 😉 Surtout Boucle d’Or 🙂
      Je me suis trompé au niveau chrono ? 😀 moi et les maths cela ne le fait pas du tout. Et j’ai vérifié pourtant 😀 Je dirais que je m’en doutais presque ! haha !!! mdr !!!

      • « Moins 2 » voulais-je dire … étrange … mais par ce froid tout le monde peut se tromper !!

        • filamots dit :

          Dans un congel c’est pas -18 ? 😉
          Oui oui, c’était moins 2 que je rate le coche peut-être…..non, j’avais l’atelier à l’oeil, et l’avais bien noté car demain nous sommes le 23 août 😉 Jour heureux ou malheureux.
          Mes parents ont eu deux avis différents sur la question. Bah, aujourd’hui, je m’en fous, cela m’a permis d’écrire un texte et de bien m’amuser.

  8. Ava dit :

    ah ah, encore une histoire où l’imagination féconde se déglace ! bravo !

  9. ◘ẅ◘ dit :

    Merci de ta participation 🙂

    • filamots dit :

      De rien ◘ẅ◘, j’ai mis la minuterie de mon four, et puis sur la tablette je m’y suis mise. 🙂 Sur mon pc, je tape à l’aveugle 😉 C’est la raison pour laquelle le texte est fort court.
      Je me suis amusée parce que je me suis vraiment demandée où j’allais arriver, complètement perdue dans mes neurones gelés 😀

  10. J’aime beaucoup, tout-à-fait en rapport avec l’image et le timing est parfait, bises.

    • filamots dit :

      Bonsoir Claudie et merci,
      J’avais promis il y a un bon moment, et je ne pouvais pas oublier, demain nous sommes le 23 août, un an de plus 😉
      Chuuut ….pas le dire…. Pas facile à écrire sur une image difficile et avec un chrono, cela déconcentre même si je ne l’entendais pas. J’ai tout de même bien ri de ma propre pomme 🙂
      Bisous

  11. oth67 dit :

    Beaucoup d’imaginations cette petite !
    J’avais déjà un peu tilté quand j’ai lu ‘Ken » !

    • filamots dit :

      En écrivant Ken, je me suis dit : Pfff !! Oth va de suite tout comprendre. 😀 Tant pis, c’était pour Boucle d’Or 😉 Elle a tellement de Barbies 🙂 Sincèrement je n’ai pas su du tout en écrivant le texte, où j’irais. Je pataugeais c’est le cas de le dire. J’ai bien aimé chez toi le rappel de notre délicieuse complice soi-disante morte dans l’extrait précédent. Jusqu’à présent que d’imaginations chez tout le monde. A ce niveau je ne peux pas, c’est trop difficile, mais j’avais envie juste pour le chrono lol

  12. colettedc dit :

    Super Geneviève ! Bonne soirée à toi !
    Bisous.

    • filamots dit :

      Bonsoir Colette et merci pour ton passage.
      Je suis pas souvent là ces derniers jours. Je fais que des photos. Pour les thèmes proposés par WordPress. Celui de la photo du mois je l’ai déjà, donc c’est déjà de côté. Demain je ne serai pas là de toute la journée, ou du moins une bonne partie, repas restaurant avec mon homme. Un autre chiffre s’ajoute à mes années. Le même que le dernier chiffre de l’année en cours, ce n’est pas difficile, dans les 3 x 20, pfff, j’aurais jamais imaginé ce truc là. Et je ne l’encaisse pas du tout. Alors que les 50 sont passés comme rien. Cela suscite donc, de grandes envolées intérieures de réflexions et de circonvolutions mentales qui ne sont pas masturbatoires 😀
      Bisous et bonne fin de journée à toi.

Merciii ! C'est gentil d'y avoir pensé.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s