204158_258674263_bon-dimanche-3_H192041_L

Lors de notre séjour en Alsace, nous avons eu l’occasion d’écouter ce chanteur reprenant les textes de Georges Brassens avec une telle émotion et justesse. Non pas en le copiant vocalement, mais en les interprétant de manière juste à sa manière très particulière.

Michel Comola à Boersch

Les Passantes

Je veux dédier ce poème
A toutes les femmes qu’on aime
Pendant quelques instants secrets
A celles qu’on connait à peine
Qu’un destin différent entraîne
Et qu’on ne retrouve jamais

A celle qu’on voit apparaître
Une seconde à sa fenêtre
Et qui, preste, s’évanouit
Mais dont la svelte silhouette
Est si gracieuse et fluette
Qu’on en demeure épanoui

A la compagne de voyage
Dont les yeux, charmant paysage
Font paraître court le chemin
Qu’on est seul, peut-être, à comprendre
Et qu’on laisse pourtant descendre
Sans avoir effleuré sa main

A la fine et souple valseuse
Qui vous sembla triste et nerveuse
Par une nuit de carnaval
Qui voulu rester inconnue
Et qui n’est jamais revenue
Tournoyer dans un autre bal

A celles qui sont déjà prises
Et qui, vivant des heures grises
Près d’un être trop différent
Vous ont, inutile folie,
Laissé voir la mélancolie
D’un avenir désespérant

Chères images aperçues
Espérances d’un jour déçues
Vous serez dans l’oubli demain
Pour peu que le bonheur survienne
Il est rare qu’on se souvienne
Des épisodes du chemin

Mais si l’on a manqué sa vie
On songe avec un peu d’envie
A tous ces bonheurs entrevus
Aux baisers qu’on n’osa pas prendre
Aux cœurs qui doivent vous attendre
Aux yeux qu’on n’a jamais revus

Alors, aux soirs de lassitude
Tout en peuplant sa solitude
Des fantômes du souvenir
On pleure les lêvres absentes
De toutes ces belles passantes
Que l’on n’a pas su retenir

Georges Brassens

Advertisements

À propos de filamots

Sur le fil des mots. Je rassemble pour mes enfants, les textes anciens et nouveaux ainsi que futurs que je dépose sur ce blog. L'occasion pour moi de faire de belles rencontres virtuelles, et de m'améliorer dans l'écriture de quelques nouvelles lorsque l'inspiration est au rendez-vous. Je partage aussi ma passion pour la photographie en tant qu'amateur. Je suis autodidacte en informatique, lecture, musique, etc....

"

  1. Brassens est inoubliable mais personnellement je ne peux écouter Brassens que chanté par lui-même.
    Merci à toi de nous le remémorer.
    Bises Geneviève

    • filamots dit :

      Merci pour ton passage, d’où la vidéo que j’ai mise en-dessous 🙂
      Brassens pour moi a été un interdit imposé par ma mère. Brassens c’est tout un chemin personnel que j’ai accompli. Et là en vacances, une révélation pour le texte, la poésie des paroles de Brassens bien entendu 🙂 Personne ne peut remplacer un artiste comme lui.

  2. Ce type interprète si bien Brassens…merci pour me l’avoir fait découvrir! Très bonne fin de journée et gros bisous.

    • filamots dit :

      Bonjour Delvi,
      Je n’ai pas mis de vidéo de cet interprète, car ce n’est pas ce que j’ai entendu en « live » en petit comité, dans une salle, en vacances. Cette rencontre entre mon coeur et les mots de ce poète qu’est Georges Brassens, en passant par cet interprète a été pour moi un vrai choc, une rencontre avec Georges Brassens lui-même et sa poésie. Je dois dire que l’interprète avait choisi de très belles chansons, poétiques, sur l’amour, les femmes, thème éternel, le départ, etc….et puis d’autres plus amusantes que nous connaissons si bien.
      J’ai sorti mon mouchoir et encore aujourd’hui je me souviens de ces instants où j’ai été projeté dans cette poésie unique.
      Belle semaine à toi et merci pour ta visite.

  3. Il faut du talent pour réinterpréter Brassens, il était tellement unique.
    Bises

    • filamots dit :

      Grâce à cet artiste accompagné d’un excellent guitariste, j’ai écouté les paroles, et la personne les chanter. Brassens reste lui-même, et est irremplaçable. C’était juste pour partager ce que j’avais ressenti cette soirée là et l’impact qu’ont eu les mots, sur moi-même et sur toute une histoire de vie passée où je n’ai pas eu accès à sa musique.
      Toute une histoire pour moi ce grand artiste.
      Bisous et belle semaine, plus fraîche je pense 🙂

  4. colettedc dit :

    Super bon ! Agréable dimanche toute la journée Geneviève … j’achève de mettre mon travail à jour et prépare à nouveau ma valise pour poursuivre mes vacances … bonne semaine !

  5. Jill bill dit :

    J’ai tjs préféré Brassens à Brel… quoi les deux se valent, merci Filamots, doux dimanche, bizzz

    • filamots dit :

      Pour moi il y a un monde de différence et surtout de culture. Je pense avoir vu un vieil enregistrement où ils étaient réunis ensemble. Je peux me tromper, il s’agissait d’une réunion entre potes, peut-être ? Merci à toi. Lors de mes vacances, j’ai découvert de belles paroles. Des textes magnifiques de Brassens. Bonne semaine à toi

    • filamots dit :

      Oui flipperine. Il n’a pas pu baigner mon enfance et ce personnage mérite à lui tout seul un article qui s’y rapporte et des empreintes du passé. Oui j’ai pleuré en écoutant certaines paroles.

Merciii ! C'est gentil d'y avoir pensé.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s