Les aventures de Léon

Paques 2

Léon en vacances à la mer.

Il avait dû abandonner sa forteresse à la maison. Il était triste. Qu’allaient-ils faire, les chevaliers, en son absence ?
Mamy avait vidé les valises en arrivant dans la location de vacances, trouvé son pijama. Pour meubler cette fin de journée harassante, Léon chantait à tue-tête, tant il était heureux et avait oublié son jeu précédent. C’est avec beaucoup d’insistance qu’il dû se coucher sous la couette après un gros câlin. Demain, une première journée de vacances. Mamy lu à voix basse, le seul livre qu’il avait emporté « les aventures du capitaine Crochet ». Il finit par s’endormir.

***

Le navire tanguait dangereusement. Léon dormait avec ses parents, dans la même cabine. Seul le capitaine avait ordonné un changement de cap, sachant qu’il faisait fausse-route et ceci en pleine tempête. Les yeux fixés sur la lunette, le doigt pointé sur la carte de navigation, au-delà de l’équateur, une île qui pourrait les sauver d’un naufrage éventuel.

– Maman, maman, j’ai peur. Tu as vu ? Des vagues plus grosses que le bateau, dit Léon, effrayé.

Peu de temps après, le capitaine toqua à la porte pour les avertir qu’ils allaient mettre les canots à la mer et se diriger vers la terre ferme.
Dans la bousculade générale, Léon vit au bout d’un bras un crochet.le-roi-des-voleurs_1619333-M
Il est là, capitaine Crochet, sur le bateau se dit-il et se serra contre ses parents. Il lui faisait peur, mais se dit que Peter Pan ou la fée Clochette viendraient à son secours. Il aimerait tant voler comme eux. Voir sa maison d’en-haut. Se glisser entre les arbres, les branches, s’y asseoir, regarder les oiseaux et aussi laisser se poser quelques papillons venus jouer avec lui. Ils avaient de si belles couleurs. La mésange et le rouge-gorge lui feraient entendre un beau concert dans ces décors tout vert.

Dans le canot de sauvetage il faisait froid. Le vent soufflait très fort et les marins pagayaient rapidement. Quelques requins tournaient autour de l’embarcation, en vue de s’approvisionner de viande fraîche. Leurs crêtes dorsales glissaient dangereusement près de l’esquif au moment où celle-ci heurta les rochers le long de la plage.

Léon avait faim et froid. Il faisait encore jour. Ses yeux brillèrent lorsqu’il vit un vieux marin allumer un grand feu, de quoi se sécher. Il regardait les flammèches voler dans l’air et s’envoler comme un feu d’artifice. C’était magique. La petite main du gosse dans celle de papa, ils partirent en exploration. Autour d’eux, quelques cratères de boues laissaient s’échapper des fumées malodorantes qui prenaient à la gorge. Devant eux, une grande artère d’arbres, buissons et fruits à profusion.

– Regarde, regarde papa ! Là-haut, la fée clochette nous indique la direction. De sa baguette, la forêt s’illuminait comme en plein jour. Elle volait en riant, faisait de grands cercles autour de Léon. En bas, sur une branche, ensuite sur une autre, elle sautillait comme si elle avait le hoquet. Ce qui fit rire le garçon.
Il sautillait, gambadait, heureux avec ses amis.

***

– Léon, Léon, disait une voix très éloignée, allez bonhomme debout, il est l’heure de se lever, ton chocolat t’attend.

07-04-2013
Publicités

À propos de filamots

Sur le fil des mots. Je rassemble pour mes enfants, les textes anciens et nouveaux ainsi que futurs que je dépose sur ce blog. L'occasion pour moi de faire de belles rencontres virtuelles, et de m'améliorer dans l'écriture de quelques nouvelles lorsque l'inspiration est au rendez-vous. Je partage aussi ma passion pour la photographie en tant qu'amateur. Je suis autodidacte en informatique, lecture, musique, etc....

"

  1. qu’il est charmant le temps des rêves,
    du retard dans les courriels comme d’hab, mais je vais arriver à tout lire (rire)
    bonne fin de journée
    bisous
    mandrine

  2. comme d’habitude suis en retard mais joli rêve que voilà
    re-bisous

    • filamots dit :

      Merci Christine,
      Je suis occupée à écrire ton atelier, c’est demain la date limite. 😉 Merci pour ton gentil commentaire. Une histoire de plus dans cette série que j’ai commencée. Je ne la continuerai pas à chaque fois pour ne pas lasser, surtout moi-même lol, j’aime la diversité 🙂 Je file continuer l’écriture pour ton atelier, sinon je n’aurai jamais fini 😀
      Bisous et bonne journée.

  3. Il finit bien ce rêve, que d’imagination, bises et bonne semaine.

    • filamots dit :

      Merci Claudie, 🙂 un beau mélange de pas mal de souvenirs de lectures et de cinéma de petite fille et de notre univers un peu à tous. Bisous. Passe une belle soirée.

  4. colettedc dit :

    C’est tout à fait mignon que ce rêve Geneviève !
    Super !
    Bonne fin de journée à toi en toute amitié,
    Bisous.

  5. Reg ! dit :

    coucou Geneviève, tout simplement magnifique, j’aime beaucoup ton récit, une vrai longue et belle histoire pour Léon à la mer !
    passe une bonne fin de journée en ce dimanche !
    bisous
    reg !

    • filamots dit :

      Bonsoir Reg,
      Merci, je me suis laissée entraînée avec le capitaine crochet 😀 un personnage que je déteste vraiment ! hihi !!! Merci pour ton commentaire. J’ai eu beaucoup de mal, à placer le mot, « meubler » Dimanche matin, je n’avais toujours pas trouvé c’est dire 🙂
      Bizzz

  6. giselefayet dit :

    J’aime bien l’imaginaire des enfants il nous entraine dans des contrées où tout est possible . La fée Clochette j’ai toujours voulu la rencontrer , à cette heure elle ne doit pas etre encore en activité
    Bisous

    • filamots dit :

      Je continue dans l’univers de l’enfant qui aime les pirates. Il y aura peut-être des suites, je l’ignore tout dépend des mots et de l’inspiration. Ecrire pour un enfant ce n’est pas du tout mon domaine. J’essaie, à titre d’exercice. 🙂
      La fée clochette je l’aime beaucoup encore maintenant, aussi en tant que petite fille 😉
      Bisous.

  7. coucou ! tu as oublié de préciser si les requins avaient des caddies ??? 😀 Bisous

  8. jill bill dit :

    Bonjour Filamots…. C’est beau les rêves d’enfant après lecture d’histoire…. Bon dimanche mon p’tit Léon… bon dimanche Geneviève, à plus…. jill, bien amicalement !

    • filamots dit :

      Bon dimanche Jill,
      Je mettrai un petit peu des histoires ainsi pour Léon, un petit garçon de 4 ans. Il n’y a qu’ici qu’elles sont lues.
      C’est très bien comme cela, c’est ce que je partage avec vous tous.
      Merci.

  9. flipperine dit :

    un joli rêve mais bien mouvementé

Merciii ! C'est gentil d'y avoir pensé.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s