184f

Source de l’image : Le net

G. comme …..

Si les lettres et les formes pouvaient ainsi
Dans la vie se rencontrer et vous séduire
Nous formerions alors un grand rond
Où nos corps enlacés, imbriqués et vagabonds

Nous emporteraient en rêve du cercle polaire
Au Triangle des Bermudes
Où nous pourrions y disparaître
Peut être ?

Entre ces lettres et rien que pour vous plaire
Nous nous élèverions sous toutes les latitudes
Où nous pourrions nous observer sous tous les angles
De bas en haut, avec effronterie,

N’y voyez là aucun parallèle
Avec un triangle isocèle amoureux
Vous qui me servez de modèle
Pour des échanges aussi langoureux.

J’ai froid venez donc me réchauffer
Au centre, là où le point G règne

© freesia

Advertisements

À propos de filamots

Sur le fil des mots. Je rassemble pour mes enfants, les textes anciens et nouveaux ainsi que futurs que je dépose sur ce blog. L'occasion pour moi de faire de belles rencontres virtuelles, et de m'améliorer dans l'écriture de quelques nouvelles lorsque l'inspiration est au rendez-vous. Je partage aussi ma passion pour la photographie en tant qu'amateur. Je suis autodidacte en informatique, lecture, musique, etc....

"

  1. Le désir est complexe mais faut-il ajouter
    de la géométrie à sa complexité ?
    De la sphère au triangle c’est une quadrature
    qu’aucun amant ne peut changer en aventure.

    Mais aller voyager au triangle des Bermudes
    est une destination où on perdrait le sud
    s’il n’y avait plus haut des mamelons
    pour indiquer le nord à tous les polissons.

    Sourire, j’ai apprécié le commentaire : « G. comme Geneviève » 😉

    • filamots dit :

      Bonsoir fripon,
      :D, mais oui, j’ai signé sur ce blog maintes fois avec ce prénom, et dans la partie généalogie, j’ai croisé et découvert un cousin germain en Frise, bien au Nord des Pays-Bas ;-=
      Cela n’empêche pas d’avoir pensé au point G, et puis après de sourire en me disant tient, c’est la première lettre de mon prénom. Je n’y avais même pas fait attention jusqu’à cet instant là 🙂 Un poème sur le lequel je me suis quelque peu amusée, pour le plaisir bien entendu 🙂

  2. G. bien aimé cette poésie Genevieve
    parole d’un G d’ailleurs
    bisous doux

  3. thalie1975 dit :

    très très beau poème ! chapeau bas

  4. Drenagoram dit :

    L’Être en G se retrouve , Au Beau Milieu du Monde ,
    Perdu au Creux de l’Onde , Là Où son cours s’entrouvre ,
    Au Musée du Grand Louvre , G évoque la Joconde ,
    Hors son Sourire Abonde , Quand sa Mémoire s’y Trouve .
    ~
    NéO~
    ~
    Becs d’Ombre à G 😉

    • filamots dit :

      Bonjour Néo,
      Hier je me suis égarée sur ton texte, Rose, et j’ai lu et relu le début de ce que j’avais commencé. J’ai voulu écrire un petit échange entre une rose et un freesia, comme je te l’avais promis à l’époque, j’ai ainsi constaté que le temps passe bien vite.
      Je n’ai pas trouvé le langage des fleurs à ce moment là. La fée ou bien Merlin m’inspirera de sa baguette magique pour trouver les mots. 🙂

      Bisous de jeune vie Eve 🙂

    • filamots dit :

      Bonjour Elisabeth,
      Un poème écrit il y a bien longtemps. Ce n’est qu’après que j’ai éclaté de rire en faisant comme toi la comparaison. Alors que la lettre G, représentait une association de géographie et m’avait entrainé dans la géométrie 🙂 Et oui quel hasard n’est ce pas ? 🙂
      Sacré subconscient va ! 😀 Je vais essayer de retrouver la date de cet écrit si je retrouve dans mes documents sur ma clé usb. Il y a au moins six ans, mes débuts dans le genre 🙂 J’étais encore sage 😆
      J’ai recherché l’auteur de la peinture, mais je ne trouve plus de quel détail fait partie cette peinture alors que je la connais.
      Ton commentaire m’a bien fait rire, mais tu as été deuxième tralalère !!!! 😀
      Bisous et bon week-end.

  5. Large débat pour ce fameux point g, tout le monde n’est pas d’accord sur son emplacement, très beau texte.
    Bises

    • filamots dit :

      😀 en fait c’est la fin du poème 🙂 Entre nous, je m’en tape un peu, comme tu écris, vaste sujet. 🙂 Lorsque j’écris un poème, je ne sais jamais où il va m’entraîner. C’est un peu comme dans les ateliers de Mumu que je prendrai l’année prochaine, mais j’ai des choses à faire d’ici l’année prochaine, et concernant ce blog. Je vous tiendrai au courant à tous, du moins j’essaierai.
      Bon week-end à toi. Ici il faut humide et super doux.

  6. colettedc dit :

    … et si bien écrit Geneviève … bon et bel après-midi de ce jeudi pour toi !
    Bisous.

  7. mich-- dit :

    Ma princesse très beau poème, superbe photo. Tout cela est fort joli et bien écrit.
    Les phrases sont belles,et bien tournées. .
    Cette lecture a été un vrai régal félicitations 🙂

  8. j aime beaucoup ce poeme,
    l’amour nous montre bien des figures, !

Merciii ! C'est gentil d'y avoir pensé.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s