Comme tout cela est bien vrai. Je vous invite aussi à lire l’article suivant qui parle du livre de Anne Ancelin que j’ai lu et que je devrais relire. « Aïe mes aïeux ». Merci à Elisabeth pour ses articles pleins de sagesses.

tarot psychologique

Pour nous permettre d’être heureux et d’accéder à nos pleines potentialités, nous devons nous libérer des blocages hérités de nos parents et de nos aïeux. Comment nous épanouir sans répéter les mêmes erreurs et les mêmes comportements ? Certaines réponses se trouvent dans la psychogénéalogie.

Nous ne sommes pas seulement l’enfant d’un père et d’une mère. Nos comportements, nos réactions, nos blocages sont aussi déterminés par nos ancêtres. Nous avons tous une histoire. Une histoire de famille dont nous sommes l’un des maillons d’une chaîne de générations.

Des personnes que nous connaissons bien – père, mère, grands-parents, frères ou sœurs – et d’autres dont nous ne savons pas grand-chose – voire rien, surtout quand ils sont morts il y a longtemps et que nous ne les avons pas connus – mais dont la trace subsiste en nous, à travers des références, des comparaisons, des identifications, des secrets, des non-dits ou…

View original post 862 mots de plus

À propos de filamots

Sur le fil des mots. Je rassemble pour mes enfants, les textes anciens et nouveaux ainsi que futurs que je dépose sur ce blog. L'occasion pour moi de faire de belles rencontres virtuelles, et de m'améliorer dans l'écriture de quelques nouvelles lorsque l'inspiration est au rendez-vous. Je partage aussi ma passion pour la photographie en tant qu'amateur. Je suis autodidacte en informatique, lecture, musique, etc....

"

  1. Ky@ la mouette dit :

    http://monblabla.over-blog.com/

    Bonjour dame Fifi ! Je dois avouer que j’ai tout fait pour ne pas reproduire certains actes qui m’ont parus malvenus lors de mon enfance, j’ai fait tout le contraire de ce qui ne m’a pas plu … Ai je eu raison ? Qu’importe c’est fait ! Bises à toi et bon WE

  2. Je ne me suis jamais lancée dans la généalogie mais ça doit être passionnant sauf si tu trouves que tu descends d’un bourreau !!!
    Bonne journée

    • filamots dit :

      Bonjour Claudie,
      C’est comme cela que mon mari a découvert un secret bien caché dans la famille, comme quoi un ancêtre avait assassiné son épouse et il avait fini ses jours à Cayenne au bagne. En faisant sa généalogie, il avait l’article paru dans la presse de l’époque, le montre à sa maman, qui n’a pas du tout été contente. Et alors ? Dans le temps, la misère, la pauvreté et l’alcool ne faisaient pas bon ménage. Ceci expliquant cela. De toute manière nous ne sommes pas responsables des actions de nos ancêtres, mais l’article parle de choses cachées ou des non-dits dans ce livre que j’ai lu et qui est vraiment très intéressant à lire. Il y est question par exemple de choses qui se reproduisent de génération en génération, à se demander pourquoi ? Par exemple, je connais une famille où de génération en génération, l’homme et non la femme, que cela soit un fils, un oncle etc…au moins un garçon finissait ses jours en se pendant, jeune ou moins jeune. Ce n’est qu’un exemple. Dans ma famille aussi, chez les hommes, l’alcool. Mon frère continue et perpétue. Je ne sais pourquoi. Après lui en Belgique plus personne. Aux Pays-Bas, j’espère que non vu que mon autre demi-frère qui a eu un fils ne buvait pas. Mais l’autre est mort à cause de la boisson. Mon père était alcoolique. Pourquoi ? Les incidences sont surtout lourdes lorsqu’il a les silences sur le passé, sur des maladies cachées, honteuses. L’auteur aborde ce sujet très bien, de manière simple et facile à lire. Quant au bourreau tu me fais bien rire là ! Toi tu y vas fort, directement. J’aime ton humour Claudie.🙂 Note que pour la généalogie, il est bien difficile de remonter plus loin que la révolution française et là heureusement qu’il y a eu les registres d’églises.

  3. mimitahitie dit :

    j’ai fait ma genealogie,mais bien dur de savoir de qui on tient!!mdr!!mais j’ai adore la faire!!gros bisous

  4. j ai fait l’arbre genealogique chez moi, et c’est passionnant, une vraie enquete, on y voit les metiers d’autrefois, on s’imagine aussi l’epoque les tenues, etc, et on va en decouverte
    bref, moi ya un truc

    j ai constaté ds ma famille, des choses etranges et repetitives

    bisous

    • filamots dit :

      Faire la généalogie est en effet passionnante. J’ai un cousin à Paris qui s’en est occupé. La tradition orale veut que ma grand-mère m’ait transmis qu’il existait un arbre généalogique qui aurait été fait par une soeur de mon grand-père. La tante Jeanne serait remontée jusqu’aux croisés ce qui serait un exploit. Ma grand-mère m’a transmise pas mal de choses. Toujours la transmission orale. Quant aux choses répétitives, là je l’ignore, mais je l’observe au présent avec ma génération et ma fille.
      Bizzz

      • filamots dit :

        J’ajouterais que j’ai ainsi grâce à mon blog retrouvé un cousin germain du côté de la grande famille de mon père, famille dont j’ignore tout. J’aurais aimé mener une petite enquête là-bas. Mais c’est très loin, mais pas impossible, j’y songe, j’y songe, j’aimerais rencontrer tous ces cousins et poser des questions sur cette famille où plane tant de mystères.

Merciii ! C'est gentil d'y avoir pensé.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s