Tous les ans, ici dans le quartier des Chartrons, c’est la fête des antiquaires et du vin nouveau. L’année dernière il faisait très beau. Ce week-end et aujourd’hui où j’ai fait quelques photos, il faisait très froid pour la saison.

Bordeaux – Rue Notre Dame

Un vin bourru est encore en cours de fermentation. Il est trouble, contient du sucre non transformé en alcool. A le boire de façon modérée il a un pouvoir laxatif.

Qu’est-ce que le vin bourru ?
C’est le premier vin tiré par les viticulteurs. Il doit être bu de suite. Il ne reste consommable que pendant une semaine et n’est pas transportable.
Donc les bouteilles vues sur la photo proviennent d’un viticulteur de la région bordelaise proche.

«Mal affiné, il conserve la bourre de l’enfance, quelque chose d’inachevé, de provisoire, comme si le vin nouveau se protégeait, un moment encore, contre les agressions du monde.» (Jean-Claude Carrière – Le Vin Bourru,chez Plon).

Il a un aspect laiteux et trouble. Il est faiblement alcoolisé (de trois à quatre degrés), légèrement pétillant et doux. Personnellement j’aime en boire un verre, ou un deuxième le lendemain, mais pas plus. Lorsque je suis arrivée à Bordeaux, il y a plus de dix ans, ce fut pour moi une étrange découverte, ne sachant même pas que ce vin existait. Je ne connaissais que le Beaujolais nouveau 🙂

Le blabla de l’espace m’a demandé pourquoi ce vin était-il trouble ?
Voilà ci-dessous la réponse :

Pourquoi le vin bourru est-il trouble ?

Elisabeth me met sur la piste de l’origine et du pourquoi cette appellation.

Origine de ce nom : Le nouveau vin bourru ou le bourru :
« Vin bourru, Vin nouveau qui n’a guère cuvé et qui se conserve doux. »

À propos de filamots

Sur le fil des mots. Je rassemble pour mes enfants, les textes anciens et nouveaux ainsi que futurs que je dépose sur ce blog. L'occasion pour moi de faire de belles rencontres virtuelles, et de m'améliorer dans l'écriture de quelques nouvelles lorsque l'inspiration est au rendez-vous. Je partage aussi ma passion pour la photographie en tant qu'amateur. Je suis autodidacte en informatique, lecture, musique, etc....

"

  1. Puisque tu es du coin ou presque, on peut acheter ou simplement déguster le  » bourret » aux caves de Jurançon. La tradition veut qu’on accompagne cette dégustation par l’ingestion de châtaignes grillées…je m’abstiens de ces agapes après avoir subi la déroute de mes intestins une année. 😀 une fois, pas deux ! Ou alors, un fond de verre et une châtaigne ! 😀
    Comme pour le Beaujolais nouveau ! Un beau coup de pub et surtout un moment de franche et gaie convivialité. Ce qui n’est déjà pas si mal.. Bisous, merci pour les photos, il fait soleil à Gelos aujourd’hui, que ça dure !

  2. Harmony dit :

    Comme beaucoup,je ne connais pas du tout mais le côté bourru lui convient bien. 😉

  3. filamots dit :

    Bonsoir Gisèle, merci pour ton passage. Là je vais arrêter, je suis fatiguée.
    Je reprendrai demain. Moi non plus je ne connaissais pas cela en arrivant à Bordeaux. C’est chouette de découvrir tout cela et suis contente d’avoir pu le partager.
    Bisous.

  4. giselefayet dit :

    Merci pour cet article très bien documenté et les photos qui l’accompagnent , je connaissais ce vin mais pas l’appellation , toujours un plaisir de découvrir tes billets .
    Bisous

  5. melodie68 dit :

    Je confirme ce que Lavandine a déjà dit, c’est de tradition et de saison de goûter le vin nouveau et de l’accompagner de noix, de lard, de pain paysan et de raisin, cela compose un repas simple mais excellent à partager en famille ou entre amis 😉 bonne soirée

  6. Au pays du muscadet il y a aussi le vin nouveau, mais il rend un feu dingue si tu en bois de trop. Quand je faisais les vendanges (c’tait en 1975 !!!), j’ai vu des cuites au vin nouveau, les gens étaient malades comme des chiens…Bon dimanche…

    • filamots dit :

      En effet. Celui-ci si a des pouvoirs laxatifs. Je te laisse imaginer la suite 🙂 Pour ma part, je ne supporte pas du tout le beaujolais nouveau et je ne l’aime pas non plus. J’ai beau le goûter chaque année, je ne parviens pas à lui trouver quoi que ce soit. Pourtant il y a d’excellents beaujolais, de qualité supérieure évidemment. Dans ma classe, il y avait des filles qui s’en allaient faire les vendanges. Dans les années 1968, c’était l’aventure encore et les viticulteurs étaient même très sympas. Depuis lors tout cela a bien changé.

  7. Moun dit :

    Bonjour bonjour, je ne connaissais pas non plus et je te remercie de m’avoir fait découvrir

  8. mich dit :

    Merci Geneviève pour toutes ces belles photos reportage… Pas le temps de les commenter toutes, mais je les regarde avec grand plaisir, l’impression de suivre ton périple, grand bravo. Je t’embrasse fort et bon dimanche:)

  9. C’est une découverte pour moi aussi, je ne connaissais pas.
    Bon dimanche

    • filamots dit :

      Bonjour Claudie,
      Bein oui c’est normal, nous les filles du Nord, nous ignorons tout cela. Nous n’avons pas des vignes à nos pieds, mais le plat pays, ou les terrils, la mer ou la campagne 🙂 J’espère que tu n’as pas trop froid ?
      Bisous
      Geneviève

  10. Le vin bourru, rien que le nom m’amuse 😀 Je viens d’en apprendre l’existence, merci Geneviève. Bisous et bon dimanche

    • filamots dit :

      Bonjour Elisabeth,
      Moi aussi ce nom m’amuse, alors que c’est un vin doux. L’origine de ce mot doit certainement se trouver dans les termes utilisés chez les vignerons, ou alors dans le langage local. Lorsque mon mari l’a utilisé la première fois comme nom, j’ai bien ri en moi-même me disant quel drôle de nom pour un nouveau vin.
      Je vais chercher si il y a une origine à ce nom et si je la trouve je complèterai mon article 🙂
      Bisous.

      • Tu es toujours partante à la recherche des nouvelles connaissances, Geneviève 😀
        Oui, cela serait intéressant de connaître l’origine de cette appellation.
        Je t’embrasse.

        • filamots dit :

          Bonjour Elisabeth,
          Je l’ai rajouté dans l’article même 🙂 et voici ce que cela donne :
          Origine de ce nom : Le nouveau vin bourru ou le bourru :
          « Vin bourru, Vin nouveau qui n’a guère cuvé et qui se conserve doux. »
          J’y ai même mis un lien pour le Blabla de l’espace qui m’avait demandé quelque chose aussi, ou bien mise sur la piste d’une question, là je ne sais plus 🙂
          Bisous.
          Geneviève

  11. je ne connais pas du tout !
    je gouterai bien j’espère un jour,
    il me semble qu’en alsace par contre il y a un vin aussi qui se boit avant que l’alcool prenne mais ne suis pas certaine, il y a longtemps j’avais gouté dans la rue un vin et on m’avait dit que c etait un premier vin, alors maintenant j’ai un doute, mais je me souviens pas que c etait trouble comme le vin de bordeaux, en tous les cas tu m’as appris une chose

    • filamots dit :

      Bonjour Colette et Julie,
      C’est la raison pour laquelle j’ai fait cet article, je ne connaissais pas non plus. Ici tu as un taux d’alcool très bas, puisque c’est le vin de début de fermentation. Quant à savoir pourquoi il est trouble, je m’en vais aux infos et l’ajouterai comme explication dans l’article.
      Merci de vous y être intéressée.
      Bisous et bon début de semaine.

  12. colettedc dit :

    … et moi Geneviève, j’apprends à l’instant l’existence de ce vin … merci à toi !
    Bonne soirée et agréable dimanche ! Bisous.

  13. lavandine dit :

    En alsace on connait bien le vin bourru ou nouveau. il est + ou- sucré. les bouteilles ne sont pas bouchées juste à 1/2 capsulees. nous en buvons durant toute la période des vendanges.

    • lavandine dit :

      Lavandine essaie d ecrire dans un cigalon sauteur.

      • filamots dit :

        Bonjour Lavandine, ici c’est pareil. Quant au bouchon, je m’en irai en acheter une bouteille, moins chère qu’à la rue Notre Dame. Là c’est terminé, la manifestation. Nous en achetons une à deux bouteilles, j’aime un ou deux verres pas + suivant les années.
        Ici c’est ce qui a été récolté durant les vendanges. Nous ne sommes pas très proches des viticulteurs. Il faut s’éloigner de la ville pour cela.
        Belle journée.
        ps : J’ai pas encore terminé mon tour du mois d’octobre…Me reste quelques lignes encore. En deux jours cela devrait être terminé.

        • filamots dit :

          Je suis déçue, cette année ci pas pu boire de ce vin. D’habitude à la grande surface ils le mettaient à l’entrée. Cette année ci non. Comme nous n’allons que rarement dans les vins et spiritueux, nous avons raté cet achat incontournable. Pfffff….l’autre jour au magasin et en cherchant dans les rayons j’arrivais comme les carabiniers d’Offenbach 😆 nada ! plus rien ! Pffff !!!! déçue la Gene.

  14. filamots dit :

    Impossible d’ajouter l’église corrigée, WordPress bloque ou alors c’est Mozilla.
    Je la mettrai plus tard, tant pis, cela tourne dans le vide.

Merciii ! C'est gentil d'y avoir pensé.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s