Chez Mumu – Plaisir d’écrire n° 68

Avec les mots :   Page -Miroir – Peur – Guillotine – Etoile – Fontaine – Gentillesse – Epilogue

Illustration : Le Titien – La Jeune Fille au miroir

Elle  s’appelle  Blanche

Avant de franchir le seuil de la porte, Blanche se regarde dans le miroir. Ses longs cheveux blonds descendent en cascade sur ses épaules. Elle les brasse longuement et se rappelle combien sa grand-mère lui avait conseillé de le faire avec toute la gentillesse dont elle faisait preuve à son égard. Elle se souvient d’elle comme si c’était hier. Ses parents lui en parlaient si souvent. Elle lève son regard vers les étoiles. C’est là-haut que se trouve l’âme de la défunte, parmi toutes les autres à danser et chanter dans la voie lactée.
Elle prend le seau et s’en va à la fontaine qui tombe en cascade entre les rochers. C’est une source d’eau jaillissant comme par magie un soir d’été alors que la jeune femme se promène entre les arbres de la forêt. Il y eut cet éclair aveuglant, un coup de tonnerre et puis entre les feuilles ce doux murmure qui remplit le silence de la nuit. Elle n’a pas peur. Elle craint seulement qu’un jour elle doive se chercher un autre point d’eau.

Elle rentre chez elle fait chauffer le liquide frais et si froid. Elle prend un grand livre sur l’étagère, en tourne quelques pages. Il lui faudra trouver une recette pleine de tonus pour ceux qui vont bientôt rentrer.

La cloche de l’entrée résonne.
– Tient se dit-elle de l’imprévu ?
Prudente elle actionne la guillotine de la fenêtre et se penche.
– Oui ? Puis-je vous aider ?
– En effet, répond une voix inconnue, j’ai quelque chose à vous proposer.
– J’arrive, un moment.
Pendant que Blanche se lave les mains, elle se rappelle la consigne d’être prudente. La vie est belle, tout lui sourit et elle est amoureuse.

Elle ouvre la porte, recule effrayée la main devant la bouche. Une flèche vient se planter dans le coeur. Elle gît sur le sol morte. Ses cheveux sont devenus tout blancs.

– Celle-ci sera l’épilogue de notre journée, dit une voix dont le visage est masqué d’une grande capeline noire à capuche.

La légende parle encore aujourd’hui de Blanche Neige.

À propos de filamots

Sur le fil des mots. Je rassemble pour mes enfants, les textes anciens et nouveaux ainsi que futurs que je dépose sur ce blog. L'occasion pour moi de faire de belles rencontres virtuelles, et de m'améliorer dans l'écriture de quelques nouvelles lorsque l'inspiration est au rendez-vous. Je partage aussi ma passion pour la photographie en tant qu'amateur. Je suis autodidacte en informatique, lecture, musique, etc....

"

  1. filamots dit :

    Lorsque je relis mon texte, ainsi que le commentaire de Mumu, y aurait-il eu un sixième sens rodant dans ce texte ? Etrange, étrange ! ?
    Bisous à tous et merci d’être là, cela me réconforte. D’autres souvenirs viennent se mêler au présent.
    G.

  2. il est plein de merveilles ton atelier, j’aime partir comme ça au pays des contes
    bravo, j’aime beaucoup
    bonne soirée
    bisous
    mamie Mandrine

    • filamots dit :

      Bonjour Mandrine,
      Je ne suis pas encore passée chez toi, au cas où tu aurais participé. Je pense que c’est chez Gisèle que je me suis arrêtée en dernier lieu d’après la liste chez Mumu…..Je verrai bien lorsque j’y retournerai. Et là il y a la photo du mois 😆
      Et entretemps, je sors pas mal ces derniers temps….et cela ne fait que commencer. Et pourtant, je suis attachée à mon blog quelque peu délaissé pendant ces longues vacances obligées au niveau techniques et météorologiques aussi. 🙂
      Puis les vacances etc….
      Bref, tu connais !
      Bisous à toi aussi.
      Geneviève

  3. giselefayet dit :

    Excellent Geneviève ! Eh bien je suis déjà gelée aujourd’hui ton histoire ne va ps me réchauffer , brrrr.
    Miroir mon beau miroir que vois tu donc venir ? Des nuages à foison qui couvrent horizon .
    Bonne soirée
    Bisous

    • filamots dit :

      Bon après-midi Gisèle,
      Oh ! tu fais des vers même en étant gelée 😉
      J’ai appris par Dalila hier qu’il faisait si mauvais dans le Nord de la France. Ici nous avons en ce moment 20°, 25° d’annoncé….bah, tant pis, dès l’instant où il ne pleut pas. Demain il fera meilleur même par chez toi.
      Quant à mon histoire, ton commentaire m’a fait éclater de rire !!!! 🙂 🙂
      Bisous, je continuerai le tour de vos écrits, parce que je n’ai pas fini. 🙂

  4. Ha !! ça ne finit pas aussi bien que ça avait commencé, conclusion il ne faut pas ouvrir la porte aux inconnus, même à Blanche Neige.
    Bonne journée

    • filamots dit :

      Oui désolée, je sais que cela finit mal, mais comme j’ai voulu remanier l’histoire de blanche-neige à cause du miroir et de la remarque que fait toujours mon mari à propos de la phrase : « Suis-je belle ? » Non répond-il avec humour, blanche-neige est plus belle que toi. Et moi j’éclate de rire encore maintenant alors qu’il se répète hihi !!! Et voilà à quoi cela sert parfois d’avoir un homme à la maison. 😆 C’est d’ailleurs lui qui après lecture m’a conseillé d’utiliser le temps présent. Quelque chose que j’ai bien des difficultés à appliquer. Récemment je lui racontais le rêve que je venais de faire et il m’a dit : « tu vois ton rêve tu viens de le raconter au présent  » 🙂 Une animatrice d’atelier m’a conseillée de faire ainsi pour une longue nouvelle que j’ai écrite et autobiographique.
      Bisous et bon week-end du patrimoine.
      ps : Il y a plein de choses à faire à Bordeaux pour une fois que je suis pas à l’anniversaire de la plus jeune fille de mon mari et voilà que je n’en profite même pas. Il fait tout gris en ce moment alors qu’ils avaient annoncé plein soleil….De toute manière, j’irai voir ce que j’ai envie dont la Grosse Cloche ouverte exceptionnellement au public ce week-end. Sinon il faut prendre rendez-vous.
      Bisous
      G.

  5. glagla,
    bien ecrit ton texte, et une fin etonnante
    bisous bisous

    • filamots dit :

      Bonjour Julie,
      J’ai voulu surprendre 🙂 Cela semble réussi. 🙂
      Bisous bisous et merci pour ton commentaire, il y avait longtemps que je n’avais plus participé à l’atelier à cause de tous mes problèmes d’informatiques. Là j’écris dans la réponses, et j’ai le noir qui passe du clair au foncé. Peut-être est-ce mon fonds qui influence le blanc lorsque j’écris ? En général c’est différent et d’ailleurs je vais devoir le modifier, je n’aime pas lorsque sur les côtés rien n’est visible….là je dévie…..

  6. colettedc dit :

    Magnifique texte Geneviève … mais si j’entends frapper ce soir, je n’ouvre pas … de peur que ce soit celle-ci à grande capeline noire à capuche … bonne nuit reposante pour toi et agréable demain ! Bisous.

    • filamots dit :

      Bonsoir Colette,
      Hihi !!! j’ai ri en écrivant la fin. Je souhaitais faire un pied de nez au conte de Blanche Neige !
      Bonne fin d’après-midi à toi et puis passe une belle fin de journée.
      Bisous.

  7. C’est la mort qui a frappé à sa porte !
    Jolie version !

    • filamots dit :

      Bonsoir Mumu et merci pour ta visite. Je suis partie avec le mot miroir. Lorsque dans la maison, je dis, celle-ci est belle ou bien la petite est toute belle, mon mari me répond invariablement sur le mode de l’humour : « Oui mais Blanche-Neige est encore bien plus belle » Et alors j’éclate de rire !
      Et tout cela à cause du mot miroir, autour duquel j’ai écrit ce texte. C’est ce mot qui m’a guidé très vite je dois dire 🙂

Merciii ! C'est gentil d'y avoir pensé.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s