Illustration : le net

 

Juin

Les prés ont une odeur d’herbe verte et mouillée,
Un frais soleil pénètre en l’épaisseur des bois,
Toute chose étincelle, et la jeune feuillée
Et les nids palpitants s’éveillent à la fois.

Les cours d’eau diligents aux pentes des collines
Ruissellent, clairs et gais, sur la mousse et le thym ;
Ils chantent au milieu des buissons d’aubépines
Avec le vent rieur et l’oiseau du matin.

Les gazons sont tout pleins de voix harmonieuses,
L’aube fait un tapis de perles aux sentiers,
Et l’abeille, quittant les prochaines yeuses,
Suspend son aile d’or aux pâles églantiers.

Sous les saules ployants la vache lente et belle
Paît dans l’herbe abondante au bord des tièdes eaux ;
La joug n’a point encor courbé son cou rebelle,
Une rose vapeur emplit ses blonds naseaux.

Et par delà le fleuve aux deux rives fleuries
Qui vers l’horizon bleu coule à travers les prés,
Le taureau mugissant, roi fougueux des prairies,
Hume l’air qui l’enivre, et bat ses flancs pourprés.

La Terre rit, confuse, à la vierge pareille
Qui d’un premier baiser frémit languissamment,
Et son oeil est humide et sa joue est vermeille,
Et son âme a senti les lèvres de l’amant.

O rougeur, volupté de la Terre ravie !
Frissonnements des bois, souffles mystérieux !
Parfumez bien le coeur qui va goûter la vie,
Trempez-le dans la paix et la fraîcheur des cieux !

Assez tôt, tout baignés de larmes printanières,
Par essaims éperdus ses songes envolés
Iront brûler leur aile aux ardentes lumières
Des étés sans ombrage et des désirs troublés.

Alors inclinez-lui vos coupes de rosée,
O fleurs de son Printemps, Aube de ses beaux jours !
Et verse un flot de pourpre en son âme épuisée,
Soleil, divin Soleil de ses jeunes amours !

Charles-Marie LECONTE DE LISLE   (1818-1894)

À propos de filamots

Sur le fil des mots. Je rassemble pour mes enfants, les textes anciens et nouveaux ainsi que futurs que je dépose sur ce blog. L'occasion pour moi de faire de belles rencontres virtuelles, et de m'améliorer dans l'écriture de quelques nouvelles lorsque l'inspiration est au rendez-vous. Je partage aussi ma passion pour la photographie en tant qu'amateur. Je suis autodidacte en informatique, lecture, musique, etc....

"

  1. Harmony dit :

    J’ai oublié de te dire que le poème est magnifique.J’adore.♥

  2. Łα gєитιℓℓє яєвєℓℓє dit :

    Geneviève, toi dans l’écriture et moi dans mes créa, nous sommes occupées chacune de notre coté mais cela ne m’empêche pas te venir de saluer !!! bon aprem biz♥

  3. le poeme et la photo me plaisent, tu sais le coquelicot est une de mes fleurs préférées, tu peux le voir sur mon blog,
    ah juin ! moi j’ai des souvenirs d’enfance ou il faisait si beau, et c’etait le mois ou je preferai aller a l’ecole car j’y allait sans manteau et pis je savais que les vacances etaient la, donc je travaillai que le dernier mois, les autres mois je revai en classe lol

  4. Juin ne ressemble pas du tout à ça cette année, je commence à perdre patience.
    Bises et bon mardi.

  5. Harmony dit :

    La photo me plaît beaucoup.C’est si rare de voir encore des coquelicots et des bleuets sur les talus.Bisous.Porte-toi bien. 😉

  6. Moi aussi je suis accro des Parnassiens. Plusieurs ont été mis en musique par Gabriel FAURE et ma prof de chant me les avait fait travailler. C’est du bonheur total, car comme ils se connaissaient tous, ils ont pu échanger sur la façon de faire coller la musique au texte…On dirait qu’elles sont fait exprès l’un et l’une pour l’autre… Bon mardi.

  7. colettedc dit :

    Sous ce magnifique texte Geneviève, je te souhaite une bonne semaine toute entière !
    Bisous.

  8. lavandine dit :

    Ohhhhhhhhhh magnifique photo !

  9. Merci, Geneviève pour ce magnifique poème. Ce qui me touche le plus, c’est la photo, elle me rappelle mon enfance. Si les coquelicots sont réapparu, je n’ai pas vu de bleuets depuis.
    Alors je te remercie pour cette magnifique image, que je vais « emprunter » si tu permets.
    Tu nous donnes le goût du printemps, aux abonnés absents 😀
    Je t’embrasse tendrement

    • filamots dit :

      Bonsoir Elisabeth
      La photo provient du net et lorsque je lis la date, je me rends compte que c’est tout un article auquel je n’ai pas répondu. A mon avis, je devais peut-être être en vacances ?
      Comme je constate que c’est un article des plus consultés, je vais donc en profiter pour réparer tout cela.
      Passe un bon lundi de Pentecôte.
      Je t’embrasse aussi tendrement.
      Geneviève

Merciii ! C'est gentil d'y avoir pensé.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s