http://mumulagrenouille2.wordpress.com/

Texte : long

Mots : Potage, dictionnaire, contestation, ongle, réunir, apostropher, jeter, soupirer,

Breughel l’ancien

Un achat étrange

Je n’avais jamais cru qu’une telle aventure m’arriverait. Je m’étais fait acheter. Une femme avait eu besoin de moi.  Mes pages avaient d’abord frétillé de joie, de me retrouver ainsi entre des mains aussi féminines. Je n’en croyais pas toutes mes lettres. Et dieu sait si j’en avais de la culture.

Avant que je m’en aille de cet endroit si douillet, la vendeuse m’avait déjà torturé en m’ôtant du bout d’un ongle manucuré rouge vif, l’étiquette accolée sur le dos. Je faillis l’apostropher tant la douleur fut vive.

Ses mains douces me tournaient dans tous les sens. Je me retrouvai bientôt habillé d’un nouveau costume qui ne m’allait pas du tout, tant je ressemblais à un clown. Je détestais les couleurs et surtout le noeud papillon tout tir-bouchonné et pailleté.
J’avais l’impression d’être devenu un sapin de Noël et me retrouvai balançant dans un sachet, d’une odeur immonde.

En arrivant chez elle, ou du moins ce qui lui servait d’habitation temporaire, la jeune femme me jeta quelque part où je rejoignis d’autres congénères tous sortis semblait-il du même endroit que moi.

– Bonjour Emma, déjà revenue ? Et alors raconte ? Supplia une voix remplie de curiosité.

– Ah ! Bonsoir Claire, déjà rentrée toi aussi ?
Emma pris un siège histoire de souffler un peu et ajouta :
– Oui super ! Je suis contente. J’ai cherché longtemps. Finalement c’est un peu par hasard que nous avons fait connaissance. Elle soupira d’aise en se remémorant son rendez-vous de l’après-midi.

– Nous avions convenu d’un endroit lui et moi, et comme une idiote je l’attendais ailleurs. C’est finalement un achat qui nous a réunis.
– Ah ?
– Je t’explique continua Emma. Pour mes cours, je recherchais le dictionnaire d’Alexandre Dumas, un petit bijou de littérature sur la cuisine de l’époque. Bien entendu et fort heureusement Alain Ducasse est intervenu dans un autre ouvrage en partant de celui-ci : « le grand dictionnaire de cuisine », dont je possède déjà un exemplaire pour adapter les bons plats du XIXème siècle au goût du jour.

– Là comme c’est de saison, cela me tente sa recette de potage aux potirons.
J’aimerais l’essayer et inventer quelques ajouts dont je garderai le secret murmura Emma.

– Oui…..oui….. Et cette rencontre inattendue ? Raconte répondit Claire d’un ton impatient.

Les deux jeunes filles ne suivaient pas les mêmes cours, mais pour des raisons économiques vivaient en colocation.

Du fond de l’étagère où je me trouvais, je les entendais bavarder à mon sujet. Ce qui me donnait une certaine fierté quant au contenu des nombreux mots que je parcourais en sautillant d’aise, entre les illustrations et surtout tous ces mets qui me donnaient l’eau à la bouche.

Je passais d’un plat à l’autre, humant les odeurs, respirant les vapeurs, imaginant les saveurs. Je voyais les grandes tables mises comme dans les tableaux de Breughel. Personne n’aurait émis une quelconque contestation sur la qualité et la quantité des plats tant à l’époque ils pouvaient se permettre de faire bombance, en se régalant des plaisirs du palais.

Après avoir ingurgité autant de mots gastronomiques, je me dis qu’un petit somme me ferait du bien. C’est ainsi que je m’endormis quelque peu apaisé sur mon sort.

Hélas, je fus très vite réveillé, lorsque à nouveau secoué, défait enfin de ce vilain costume, je me retrouvai nez à nez avec un joli minois satisfait.

– Et bien à nous deux, dit à voix haute Emma.  Sachons nous y prendre pour régaler le palais de mon nouvel ami, que j’ai invité ce soir. J’espère que ton contenu me donnera entière satisfaction, continua t-elle sur le même ton quelque peu amusé. Le chemin de l’amour ne passe t-il pas par l’estomac de ces messieurs ?

J’avais l’impression qu’elle me parlait comme si je pouvais la comprendre. Avec toujours ce même sourire, elle me déposa délicatement sur la table et mit son tablier.

© freesia – 27 octobre 2011

Bibliographie : http://www.dumaspere.com/pages/dictionnaire/dictionnaire_cuisine.html

http://www.dumaspere.com/pages/bibliotheque/chapitrecuisine.php?lid=c1&cid=609

Publicités

À propos de filamots

Sur le fil des mots. Je rassemble pour mes enfants, les textes anciens et nouveaux ainsi que futurs que je dépose sur ce blog. L'occasion pour moi de faire de belles rencontres virtuelles, et de m'améliorer dans l'écriture de quelques nouvelles lorsque l'inspiration est au rendez-vous. Je partage aussi ma passion pour la photographie en tant qu'amateur. Je suis autodidacte en informatique, lecture, musique, etc....

"

  1. oh… j’espère qu’elle te tachera pas avec sa cuillère en bois, je connais un de tes amis qui a élu domicile chez moi depuis de nombreuses années, il a été recouvert et bichonné mais il a quand même des marques de cuisine sur lui… (rire)
    bonne fin d’après midi
    bisous
    Mamie Mandrine

    • filamots dit :

      Bonne journée Mandrine,

      Haha !!! je ris de ta remarque. Car sur le livre de cuisine dont je parle un peu plus haut, il est vraiment abîmé, du moins la couverture….. 🙂
      Il avait oublié de mettre son tablier, pas malin 🙂
      Bisous de mamie Geneviève 😉

  2. pivoine04 dit :

    Vraiment intéressant Geneviève 🙂 , j’aime beaucoup. Très bon weekend, bisous.
    Nora

    • filamots dit :

      Merci beaucoup Nora et à bientôt sur ton blog. Les commentaires se terminent là…enfin ! 🙂 🙂

      Je replonge dans l’écriture pour l’atelier de Mumu et mon texte long 🙂
      Bisous.

  3. giselefayet dit :

    Je suis en train de réaliser que si l’on donnait la parole aux nombreux livres que j’ai chez moi on ne s’entendrait plus .
    J’aime le rôle que tu as fait jouer à ce dictionnaire , pourquoi ne serait il pas aussi acteurs ces livres qui nous tiennent tant à cœur .
    Bon week end
    Bisous

    • filamots dit :

      Bonjour Gisèle,

      J’aime ta réponse. C’est pareil chez moi. En déménageant, j’ai hélas dû faire un gros tri, ne pouvant pas tout emporter, et j’ai gardé les non-lus, il y en a pas mal, achetés encore neufs d’aspect extérieurs, mais dans un magasin d’occasion assez célèbre à Bruxelles.
      Cela en fait encore beaucoup, et j’adore cela, être entourée de livres. Je les ai classés par thèmes dans deux bibliothèques. Mes livres comportaient la moitié de mon déménagement lorsque je me suis mariée. 🙂
      Ne sont-ils pas acteurs les livres dont tu parles ? Je pense que oui, un tout petit peu dans notre savoir personnel, notre connaissance, et fait partie du plaisir que nous avons à les prendre en mains en découvrant mot après mot ce qui s’y cache.
      Bisous et bonne journée 🙂

  4. rien ne vaut le papier, c’est quand même mieux que les recettes sur le net.
    Je garde précieusement le livre de cuisine de ma maman, elle aurait 97 ans, le livre doit dater.
    bises

    • filamots dit :

      Bonjour Claudie,
      Pour les recettes, nous prenons très souvent ici, le vieux livre de cuisine de mon mari, et moi j’ai mon encyclopédie de la cuisine de A à Z des éditions Hachette que j’ai achetée il y a si longtemps. Toutefois, j’ai déjà fait pas mal de trouvailles via internet. Par exemple faire cuire le riz au micro-onde, une véritable trouvaille et le riz est excellent. Sinon j’ai trouvé sur internet des recettes simples et originales basiques.
      Quant aux autres recettes papier, j’ai celles que ma grand-mère m’avaient offertes de Gaston Clément sur les différentes recettes régionales Belges. Elles sont bien faites et je dois dire qu’elles sont réelles et prennent leurs sources chez nos grands-parents et même au-delà.
      Bisous.

  5. mich dit :

    Texte sympa. j’ai aimé cette lecture merci princesse!

  6. Très original! j’aime quand on fait parler les animaux ou les objets !

    • filamots dit :

      Merci Mumu, j’ai répondu sur ton blog, à ce sujet, en parlant d’une autre nouvelle où je faisais parler
      un livre. Oui moi aussi j’aime beaucoup, imaginer ce qu’un objet pourrait ressentir, c’est un exercice très amusant 🙂
      Bisous.

  7. colettedc dit :

    Toujours captivant et intéressant tes ateliers chère Geneviève !
    Bon matin pour toi que j’accompagne de toute mon amitié,
    Sincèrement et de tout ♥,
    C☼lette 😀

Merciii ! C'est gentil d'y avoir pensé.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s