Agence Magnum – (photo d’Henri Cartier-Bresson)

Soldat sans armes

Un rayon de soleil est entré dans mon coeur
Sous la forme d’un sourire, d’une mélodie,
Un son de musique rempli de nostalgie
Un sourire inondé de tendresse, de douceur.

Puis un rêve, un visage venu de nulle part.
Un ciel tout bleu, un enfant sans larmes.
Il a trop pleuré. Bientôt pour lui le départ.
Il ne sait pas, c’est la guerre et son vacarme.

Sa mère est morte, le soldat l’a tuée.
Il voudrait crier devant les autres sa douleur.
Mais aucun son ne sort, il garde ses pensées,
Il est seul sur le champ de bataille, il a peur.

Peur de cette horrible guerre qui ne finit pas.
Peur parce qu’il est seul, il a soif, il a faim.
Mais personne ne vient, il attend le trépas.
L’enfant baisse la tête, soupire c’est la fin.

© G. Oppenhuis – 23.07.1969

Pour l’histoire de ce poème, il y avait peut être la guerre au Vietnam, les images à la télévision qui m’ont peut-être interpellée de la famine dans le monde déjà à l’époque.
Mais il y a aussi, l’étude de ce texte magnifique dont ma meilleure amie en classe ainsi que moi-même avions dû étudier par coeur  et que nous avions toutes les deux adoré.
Il s’agit du poème d’Arthur Rimbaud – Le dormeur du Val.
Cet écrit de ce poète,  je le possède dans mon carnet de poésies qui fera le sujet d’un autre article et où je partagerai la feuille de ce poème retranscrit par ma meilleure amie,  qui l’est encore actuellement, même après toutes ces années et qui l’avait si joliment illustré.

De cette étude est né ce poème personnel.

À propos de filamots

Sur le fil des mots. Je rassemble pour mes enfants, les textes anciens et nouveaux ainsi que futurs que je dépose sur ce blog. L'occasion pour moi de faire de belles rencontres virtuelles, et de m'améliorer dans l'écriture de quelques nouvelles lorsque l'inspiration est au rendez-vous. Je partage aussi ma passion pour la photographie en tant qu'amateur. Je suis autodidacte en informatique, lecture, musique, etc....

"

  1. Harmony dit :

    Coucou,c’est encore moi.😉
    Et bien dis-donc,quelle envolée et que de tristesse si bien contée.La guerre,c’est tout ça et pire encore maintenant dans certains pays où règne la dictature.La vie d’un être humain n’a plus guère d’importance et pas besoin de guerre pour ça.Si l’écriture coule toute seule ,comme tu le dis,tu as énormément de talent.
    Bravo Gene.A bientôt ou à demain?Bisous à toi.

    • filamots dit :

      Encore moi aussi.
      Ce sont des écrits de jeunesse que je ne fais que recopier. Pas de mérite, que celui d’avoir pu écrire cela lorsque j’avais 18 ans, avant, après….. aujourd’hui je continue, et dans d’autres registres aussi.😉
      Nous avons tous des dons Harmony, et toi tu en as pas mal en tout cas. Si je retrouve le coin chez Néo, je t’écris où tu as écrit ce si beau texte.
      Bisous. Geneviève

  2. mich dit :

    Merci pour cette belle poesie
    Ma belle princesse
    Passe un bon dimanche

    • filamots dit :

      Tu as l’esprit romantique Mich en ce moment. L’été indien sans doute🙂
      Beau chevalier, fait attention à ton destrier. Note que dans ce poème, rien de bien amusant, c’est plutôt triste non ?

  3. Je connais le dormeur du val mais le poème qui m’a poursuivi de Rimbaud c’est ma bohème, je l’ai eu au certificat d’études primaires et encore au brevet des collèges.
    Très beau texte et sale guerre.
    Bon dimanche.

    • filamots dit :

      Bonsoir Claudie,
      Je ne connais pas ce poème dont tu parles, et m’en vais aller le chercher sur la toile. Ce serait bien de les partager ces poèmes qui ont marqué nos études, notre coeur ? Non ?
      Je vais retenir, ma bohème…….
      Bon début de semaine prochaine Claudie.
      Bisous. Geneviève

  4. Nathalie dit :

    Le dormeur du val est un magnifique poème. Je l’avais fait apprendre à mes élèves de CM2

    • filamots dit :

      Haha ! CM2, c’est quel âge cela ? Je n’ai pas de points de repères à ce niveau là. Me faudrait un jour faire un tableau pour y comprendre quelque chose😆 CM, CP…..
      Mis à part cela, ce poème me fait encore avoir la larme à l’oeil si longtemps après.🙂

  5. giselefayet dit :

    Beaucoup d’émotion dans ce poème , le cœur qui bat un peu plus vite à la lecture comme tu le dis peu de choses ont changé pour les enfants quand la guerre sévit . Je me souviens de ce poème de Rimbaud qu’il fallait réciter je n’ai jamais pu le faire sans une énorme boule au fond de la gorge .
    Merci pour le partage
    Bises

    • filamots dit :

      Bonsoir Gisèle,
      Tu sais que quarante ans après, mon amie et moi nous le récitons encore par coeur ? Et l’émotion, les souvenirs de l’époque sont toujours au rendez-vous.
      Bises. Geneviève

  6. monbanc dit :

    Ma conscience politique s’est éveillée aussi à l’instant de la guerre du Viet-Nam, elle s’est renforcée dans ce long conflit israelo-palestinien et le coup d’état du Chili, elle a murit à l’assassinat de Kennedy et des opposants espagnols à Franco, s’est saoulée sous l’apparteit d’Afrique du Sud. Toujours j’ai été blessé par les injustices de notre monde, la faim, les guerres, les oppressions, sans doute est ce pour cela que beaucoup disent de moi que je suis un écorché vif.
    Mais je garde l’espoir que l’Homme s’humanisera et qu’un jour notre monde sera Beau.
    Très bien ton billet et jolis le poème.

    Passe un beau WE

    • filamots dit :

      Bonsoir monbanc,
      Oui je comprends tout à fait ce que tu écris. L’espoir nous fait avancer vers ce que tous nous attendons, cette Beauté à laquelle chacun a droit. Merci pour ton appréciation et surtout ton commentaire si juste dans le premier paragraphe.
      Passe un bon dimanche.
      Amitiés. Geneviève

  7. colettedc dit :

    C’est tellement bon Geneviève !
    Bon et agréable week-end tout entier
    et bise d’amitié,
    C☼lette😀

  8. Solange dit :

    rien n’a changé dans ce triste monde, hélas !

    • filamots dit :

      Bonjour Solange,
      Nous sommes en octobre et tu vas bientôt entendre parler de moi🙂
      Merci pour ton passage et comme tu l’écris, rien n’a changé, hélas et ce n’est pas près de se modifier.
      Bisous
      Geneviève

  9. Oceanelle dit :

    Vraiment magnifique ce poème, les mots sont bien choisis, bien assemblés…l’émotion est présente de la première à la dernière ligne ….un vrai bonheur à lire …Merci pour ce cadeau! Bisous-bonheur

    • filamots dit :

      Bonsoir Océanelle,
      Un si vieux poème, avec des sentiments d’une autre époque. Je me suis demandé si cela passerait et suis étonnée de ton appréciation et contente tout de même🙂
      Il est vrai qu’il faut remettre tout cela dans un certain contexte qui finalement n’a guère changé, hélas ! J’ai été prudente pour le choix de la photo, car l’agence Magnum en a fait des images choc. Agence dont j’en admire l’équipe de l’époque. Ceux actuels je ne les connais plus, dans le sens que j’avais été voir une merveilleuse exposition à Charleroi de cette agence qui m’avait tellement enthousiasmée. C’est aussi rendre hommage à cette agence, par le biais de ce poème qui me tenait à coeur aussi.
      Rimbaud, et son Dormeur du Val m’a fort impressionnée à l’école. Après mon passage chez Oth, faudrait que je fasse un article à ce sujet et de pas mal de vécus et du pourquoi de ces histoires d’école si profondément ancrées. Les professeurs d’école, si vous passez par là, comme vous êtes importants et vous n’imaginez pas à quel point. Sauf que je parle peut être d’un autre temps aussi. Je l’ignore là.
      Quant aux mots, je n’ai pas grand mérite, ils coulaient tout seuls, en une seule fois, hors de mon coeur. Je ne peux rien expliquer, c’était comme cela, et c’est encore très souvent pareil.
      Bisous doux Océanelle.

Merciii ! C'est gentil d'y avoir pensé.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s