Mumu la grenouille – plaisir d’écrire n° 21

Les mots : Porte, enfant, chaise, larme, crier, glisser, rire, rouler.

 

 

A l’abordage

L’enfant tourne les pages de la bande dessinée, attentif, émerveillé en découvrant les mots et les images qui livrent leur terrible secret. Dans ce grenier où il vient de faire cette trouvaille, il en oublie le lieu et le temps.

La porte ouverte sur ce nouvel univers, il tressaille aux moindres bruits. Il aime côtoyer la peur. Il navigue sur ce bateau toutes voiles dehors, de pirates partis à l’aventure. Il affronte avec eux les dangers, sabre au vent. Ils sont prêts à l’abordage. Le navire glisse sur les vagues, fend les lames de fond de l’océan. Les hommes préparent les canons.

Un superbe galion a viré de bord et s’apprête à affronter la bataille.

Léon pris par l’action du récit n’entend même plus le vacarme assourdissant des voitures qui roulent en bas sur la chaussée. Entre le monde d’en haut et d’en bas de la maison, le garçonnet devient le capitaine du navire. Assis sur cette vieille chaise, poussiéreuse et bancale, il se ronge les ongles, nerveux d’avance au sort qui sera réservé aux futurs prisonniers. Le fouet, le supplice de la planche, il découvre toutes choses horribles. Il tourne avec avidité les pages illustrées et vieillies par le temps. Il voit les visages grimaçants, les rires moqueurs, le rictus d’un borgne.

Pollux, le chat tigré devenu le meilleur copain du cuisinier à bord, court se réfugier sous les cordages. Il souffle de peur, le poil hérissé.

– « A l’assaut » crient les matelots. Ils enjambent le bastingage, sautent à tribord. Le corps à corps est frontal, brutal. Il faut récupérer le butin coût que coûte.

Soudain, la corde se déroule, le chat jeté à la mer. Il se débat, va se noyer.

– Léon tu descends ? C’est l’heure du goûter appelle maman.

L’enfant frotte rapidement une larme sur sa joue. Il est triste. Le petit animal va certainement mourir.

– Oui mmm’an, je viens. Il renifle un coup. Se redresse, dépose le livre avec regret et emprunte l’escalier, reprend pied dans la réalité.

© freesia 19 septembre 2011

Publicités

À propos de filamots

Sur le fil des mots. Je rassemble pour mes enfants, les textes anciens et nouveaux ainsi que futurs que je dépose sur ce blog. L'occasion pour moi de faire de belles rencontres virtuelles, et de m'améliorer dans l'écriture de quelques nouvelles lorsque l'inspiration est au rendez-vous. Je partage aussi ma passion pour la photographie en tant qu'amateur. Je suis autodidacte en informatique, lecture, musique, etc....

"

  1. giselefayet dit :

    Captivant ton texte , on se met vite à la place de Léon et on voudrait lui essuyer cette larme en lui disant que Pollux s’en est sorti .
    Bonne soirée et merci pour ce billet
    Bises

  2. mich dit :

    Bonjour Geneviève
    super cet abordage , c’est un joli texte très vivant et tes images sont magnifiques

  3. Mais non, je suis sûr que Pollux s’en sortira Léon, tu sais , les chats ils savent nager, mon Lutin Roux a voulu le savoir quand elle était petite et à balancer ma Lillipuce dans le bassin à poissons, ben je peux te garantir que Lilli a nagé …
    Belle histoire, j’aime beaucoup
    Bonne fin d’après midi
    Amitiés
    Christine

    • filamots dit :

      Bonjour Mandrine,
      Mon petit fils s’appelle Léon, il est plus petit que dans le récit, mais c’est à lui que j’ai pensé en écrivant ce défi. Pas de suite, seulement à la fin avec l’histoire du chat. Quant à ton lutin Roux, la Lillipuce a dû avoir des frayeurs dans ce bassin….pas mal comme anecdote. Comme quoi les récits des uns et des autres éveillent parfois des souvenirs amusants qui se réveillent en nous incidemment.
      Bon après-midi à toi et bonne fin de semaine.
      Amitiés.
      Geneviève

  4. Charlène dit :

    Oui très joli texte vivant… J’y étais vraiment… Très ennuyeux le goûter dans ces conditions !
    Amitiés Geneviève.

  5. mamienicole dit :

    coucou merci pour tes gentils com .
    whaou!!quelle histoire cet abordage!!super.
    très bonne fin de journée .Amitiés.

  6. colettedc dit :

    J’adore ce texte Geneviève !
    Un bon et bel après-midi de ce lundi pour toi et une excellente nouvelle semaine accompagnée de toute mon amitié,
    C☼lette 😀

    • filamots dit :

      Bonjour Colette,
      Bonne semaine à toi aussi. Si cela t’a plu, alors tant mieux. Je dois dire que les uns et les autres ont beaucoup d’imagination. Je n’ai pas encore été chez toi.
      Amitiés.
      Geneviève

  7. il remontera lire la suite, je suppose! c’est intenable, ce suspense !

  8. Fr@ne & @l ~~ Mouette & @lbatros dit :

    Bonjour ! Très vivant et bonne idée ! Bien !
    Bises Bonne semaine Fr@ne

Merciii ! C'est gentil d'y avoir pensé.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s