Bazas place de la Cathédrale

Bazas ( Vasats ou Bazats en gascon) est une commune française, située en Bazadais,  dans le département de la Gironde en région Aquitaine.

Le nom de Bazas vient de civitas basatica, « cité des Vastes ». Son nom antique était Cossium, une latinisation de l’aquitanique koiz, gascon Coç ‘tertre’.

Les habitants en sont les Bazadais.

La commune de Bazas se situe dans le sud-est du département, sur de légers reliefs à l’entrée de la forêt des Landes de Gascogne, à 59 km au sud-est de Bordeaux, chef-lieu du département et à 16 km au sud de Langon, chef-lieu d’arrondissement.

Cathédrale

À partir du 1er âge du fer elle s’affirme comme une des places fortes du Sud-Ouest, elle se dote de remparts et de portes monumentales qui lui confèrent très tôt un rôle militaire et une certaine suprématie.

Cité épiscopale située sur le chemin du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle, Bazas fut, jusqu’à la fin du XVIIIème siècle, siège d’un diocèse.  Siège du présidial, Bazas cumule les fonctions administratives et judiciaires et s’impose alors très vite comme la plus puissante ville. Son prestige lui a d’ailleurs valu la visite d’illustres personnages tels Richard Cœur de Lion et Charles Quint.

Disputée par Anglais et Français au cours de la guerre de cent ans, Bazas revint à la France en 1441.

Détail de côté entrée principale

1561 est une date sombre dans l’histoire de Bazas : les huguenots pénétrèrent dans la ville et dévastèrent la cathédrale. L’illustre évêque Arnaud De Pontac sauva le triple portail d’une destruction totale et la restaura.

En 1562, lors des guerres de religion, le sire de Duras du parti huguenot prend la ville : il y coupe les lèvres des prêtres.

Louis XIV y logea alors qu’il revenait de Saint-Jean-de-Luz où il avait épousé Marie-Thérèse d’Autriche.

Fronton central Roman

Fronton vue du dessous détails

Gargouilles cathédrale

Jardin botanique

Bazas a su conserver de cet âge d’or de superbes vestiges. Classée monument historique dès 1840, la cathédrale gothique est le plus important monument de la cité. Édifiée du Xième au XIVème sicèles av. J.-C. elle fut rebâtie entre 1583 et 1655.

Vitraux cathédrale

Fête du bœuf gras au mois de mars prochain. Voir le lien ci-dessous

http://www.ville-bazas.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=222:les-boeufs-gras&catid=8&Itemid=89

Sources du texte : Wikipedia

Photos prises par moi-même.

Advertisements

À propos de filamots

Sur le fil des mots. Je rassemble pour mes enfants, les textes anciens et nouveaux ainsi que futurs que je dépose sur ce blog. L'occasion pour moi de faire de belles rencontres virtuelles, et de m'améliorer dans l'écriture de quelques nouvelles lorsque l'inspiration est au rendez-vous. Je partage aussi ma passion pour la photographie en tant qu'amateur. Je suis autodidacte en informatique, lecture, musique, etc....

"

  1. Nathalie dit :

    J’y suis allée en vacances! J’ai pique-niqué dans le jardin botanique… Tout près de la place, nous avions acheté des côtes de boeuf pour les faire au barbecue le soir! Des côtes issues d’une vache bazadaise bien sûr!

    • filamots dit :

      J’ai trouvé cet endroit très beau, ainsi que la Cathédrale et ce jardin de toute beauté, légèrement isolé et qui appelle à la quiétude.
      Je suppose que tu as dû sillonner dans la région qui est à découvrir, comme je l’ai fait partiellement 🙂
      Quant au boeuf va falloir y aller au mois de mars pour y goûter 🙂

Merciii ! C'est gentil d'y avoir pensé.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s