Les rêves et le chasseur

Il en faut des rêves
Pour échapper à celui qui a volé
Non par inadvertance mais par volonté
Avec un réel talent d’orfèvre
Ce qu’une jeune fille a de plus précieux

Ce qu’elle ne pourra jamais t’offrir mon bien-aimé
Elles en parlaient toutes autour d’elle
De cet hymen si mystérieux pour ces demoiselles.

Elles chuchotaient en riant sous cape
De ce fruit à déguster comme une grappe
De ce jus qui coulerait dans la bouche de l’amant
Le dos rempli de longs frémissements

Il est venu tel un chasseur
Abattre sa proie, la soumettre
Au fond d’elle la peur, et cet ultime sursaut
De faire face au tueur,
Par la ruse, sauver sa peau
Pour pouvoir encore croire à ce prince
Qui la sortirait de cette intense douleur.

Celle de ce grand silence
Abattu sur elle pendant vingt ans
Où il l’avait condamnée dans son enfance.
Ce qu’il avait oublié, c’est ce volcan
Qui sommeillait tout au fond d’elle

Un flot de paroles jamais prononcées
Egrène maintenant les heures et les journées
Un fleuve de mots devenus merveilleux
Mots sortis de l’horreur grâce à la magie de l’Amour !

© freesia Février 2007

Illustration

Publicités

À propos de filamots

Sur le fil des mots. Je rassemble pour mes enfants, les textes anciens et nouveaux ainsi que futurs que je dépose sur ce blog. L'occasion pour moi de faire de belles rencontres virtuelles, et de m'améliorer dans l'écriture de quelques nouvelles lorsque l'inspiration est au rendez-vous. Je partage aussi ma passion pour la photographie en tant qu'amateur. Je suis autodidacte en informatique, lecture, musique, etc....

"

  1. SEXUELLE dit :

    Tout d’abord, mon nom n’est pas sexuelle, si j’ai choisie ce pseudo c’est pour que vous veniez lire ce commentaire. Sa attire l’œil facilement et les gens sont malheureusement porter par leur curiosité qui n’est pas mal saine pour autant.
    Lisez le au grand complet svp je vous en remercie à l’avance
    Que dire de ce texte si troublant
    Que dire de ce texte à la fois exorcisme et cruel
    Que dire d’un père si j’ai bien compris le sens de celui-ci abuseur
    Le mot universel amour n’a pas de valeur à une perversion
    Le drame, la haine, la tristesse qui te consume de l’intérieur
    Sans oublier la honte que cela créer chez la victime
    Pourquoi tant d’hommes le font?
    Pourquoi pensez à leur propre vice avant l’amour de leur enfant?
    L’homme se fait bête, animal et impose une lourdeur incongrue à tant de victime de l’inceste, de viol
    Peur de représailles, nous nous taisons, nous nous enlissons dans un silence, dans l’entraille de nos veines, soit nous nous suicidons soit nous nous essayons de vivre avec ce passé qui à laisser des marques au fer rouge sur notre corps, sur notre âme, sur nos souvenirs
    Les mains d’un homme qui se posent sur un enfant, sur une femme en tant que main de fer nous fait violence à nous-même. À chaque nouvelles que la télévision transporte de ces horeurs nous revivons la chose tel un cauchemare
    L’écriture bas son plein, ici les mots dévalerons tel une montagne de lettres entre-croisées qui passeront par les mots : pourquoi-moi? Qu’ais-je fais pour mériter cela? L’ais-je provoqué? Vais-je m’en sortir? Vais-je oublier? Puis-je apprendre à vivre avec ce passé qui me trouble? Tout ces flashbacks dans ma tête, à la venu de mon mari qui me touche, me fait l’amour, vais-je tout casser? Vais-je tout quitter de peur de me faire toucher?
    Je répondrais aux victimes de ce crime ignoble et sans pudeur que vous victime êtes plus fort que l’abuseur, que LUI. Ne laissez pas, ne donnez pas de pouvoir à ce monstre sur votre vie. Reprenez votre vie en main. N’ayez crainte de dénoncer. N’ayez crainte des représailles. Car vous vivez SES représailles à lui, sur ce qu’il vous a fait subit. Alors soyez une gagnante et battez-vous pour vous libérez de LUI

    Je suis abassourdie par la lenteur du système judiciaire, mais l’aide des policiers, des centres pour victime à caractère sexuel sont là pour vous aidez. Courage aux enfants et femmes qui décident de continuer de vivre avec ce boulet. N’oubliez pas que l’on peut apprendre à vivre avec un boulet sans l’oublier.

    On ne touche pas aux enfants par la violence, par le sexe, par le pédophilie, par la prostitutioin, par les abus, les viols. On ne touche pas à la femme pour toutes les mêmes raisons ci-haut mentionnées, et même plus.

    Bien entendu, j’ai utilisé le masculin dans ce texte mais il convient aussi au féminin pour certaine diablesse de ce monde.

    JE SUIS EXTRÊMEMENT FIÈRE DE TOI FILAMOTS. FIÈRE CAR TU OSES DÉVOILER ICI AU GRAND PUBLIC UN TEXTE SUR L’ABUS D’UN PÈRE SUR UN ENFANT. QUE CE TEXTE VIENNE DE TOI OU NON, LE MESSAGE EST CLAIR ABAT LES RÉPRESSIONS SUR LES ACTES SEXUELS NON DÉSIREZ!
    FÉLICITATION ET JE TROUVE TRÈS DOMMAGE QUE LES GENS LISENT MAIS NE COMMENTE PAS CE TEXTE.

    COURAGE AUX VICTIMES DE CE CRIME MONSTRUEUX

    Une femme qui aident les victimes d’agressions sexuelles et de viols

    • filamots dit :

      Merci à toi pour ce témoignage et ce commentaire.
      J’apprécie tout particulièrement ce que tu as écrit. Puissent ces mots aider les personnes qui le liront en passant.

      Merci, merci, merci….surtout pour les autres.

Merciii ! C'est gentil d'y avoir pensé.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s