DH000012x1500encadreS

Le lac de l’oubli

Cela faisait des heures qu’elle suivait
Les pas de ceux qui la précédaient
Le sac à dos butait contre ses reins
Au rythme d’une marche sans fin

Autour d’elle un grand désert blanc
Une fine poussière soulevée par le vent
Venait en boucher l’horizon, à foison
D’un chemin emprunté, par dérision

Au fil du temps, elle avait appris la lassitude
De ne retrouver, ni les mots ni les phrases
C’était à la fin devenue une habitude
De se laisser emporter par pégase

Dans les nuages, là haut plus de raccourci
Les souvenirs et les pensées à jamais envolés
Egarés pour toujours dans cette blancheur immaculée
Où ils finirent par s’échouer sur le lac de l’oubli.

04-09-2007 Texte recorrigé ce 07.09.07
Thème d’un atelier d’écriture

L’image provient de ce site : http://lungta.free.fr/blog/index.php?Illusion

À propos de filamots

Sur le fil des mots. Je rassemble pour mes enfants, les textes anciens et nouveaux ainsi que futurs que je dépose sur ce blog. L'occasion pour moi de faire de belles rencontres virtuelles, et de m'améliorer dans l'écriture de quelques nouvelles lorsque l'inspiration est au rendez-vous. Je partage aussi ma passion pour la photographie en tant qu'amateur. Je suis autodidacte en informatique, lecture, musique, etc....

"

  1. elba2 dit :

    marche cardinale… très beau poème

  2. 8huit dit :

    La vitre

    Ais-je pleuré les larmes qui me déshabillent l’âme
    Tristesse et brouillard sur la longue plaine sans fin
    Beautés des crêtes d’eau des longs malentendus
    Je goûte des yeux nos silences qui s’évaporent
    La fleur jaunie du temps et nos caprices d’antan
    La nuit me fait méconnaissable dans l’absence
    J’égrène tes jardins de mots d’un désert blessé
    Mon corps est fringale mon mal vide de sens
    Impuissante destruction me laisse chancelant
    La vitre dehors est flagellée, la première gelée

    Huit-th-avenue

    • filamots dit :

      J’aime ta réponse Eight, ton poème illustre si bien l’oubli, et cette vitre derrière laquelle se trouvent tant de mots vides, évaporés, mal-entendus.
      Bisous

Merciii ! C'est gentil d'y avoir pensé.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s